Loin des yeux, loin du coeur. Avouons-le, on peut oublier facilement nos collaborateurs à distance. Ceux qui ne travaillent pas avec nous, parce qu’ils sont en mobilité, qu’ils travaillent de chez eux ou sur un site différent du siège. Alors on envoie des mails, on fait des conférences téléphoniques une fois de temps en temps… mais rien de très engageant. L’agence américaine Tribe propose 3 idées pour réinjecter du lien au sein d’une équipe dont les membres ne travaillent pas physiquement ensemble. Et l’on doit dire que ça nous a bien plu !

1- Mettre des visages sur des noms

Le simple fait de pouvoir visualiser la personne à qui l’on s’adresse donne l’impression que l’on est plus proche d’elle. Utilisez Skype, Facetime ou d’autres outils de vidéo-conférence ! Demandez à vos équipes de faire des selfies régulièrement, que vous partagerez ensuite sur votre espace de conversation instantanée (par exemple, “le team-selfie du lundi matin” pour s’encourager au sein de l’équipe !)

2- Connaître l’environnement de travail de ceux qui sont loin

Votre équipe n’a pas la joie de partager le même bureau ? Il est vrai que les réunions téléphoniques via Skype ou Facetime permettront à chacun de mieux visualiser l’environnement de travail des autres. Vous pouvez aussi leur demander de partager des photos de leurs bureaux, et imaginer ainsi des challenges : la personne ayant le bureau le moins bien rangé apportera le petit-déjeuner lors de la prochaine réunion d’équipe au siège !

3- Se voir le plus souvent possible 

Une enquête sur la collaboration menée par Tribe a montré que le fait de se rencontrer, ne serait-ce qu’une fois, favorise le partage d’idées et la collaboration. Vous n’avez sans doute pas le budget pour organiser des voyages réguliers avec toute une équipe. Néanmoins, un séminaire annuel en comité restreint est nécessaire pour créer un vrai temps d’échange entre des personnes qui collaborent ensemble au quotidien.