La transformation digitale des entreprises et organisations soulève des challenges : nouvelles manières de travailler, nouvelle organisation, outils optimisés, plus collaboratifs... En outre elle s’associe à une exigence grandissante en termes d’efficacité, de productivité, d’innovation. Cela demande de former rapidement des milliers de collaborateurs, mais aussi d’innover pour attirer et retenir des talents rares. La formation, donc l’e-learning, devient alors la clé de la transformation. Comment l’ancrer dans le parcours collaborateur quotidien pour en faire, non plus un moment “à part”, mais une étape logique de la vie de tous les jours ? Le site Elearning Industry évoque les tendances qui marquent notre année en matière de formation en ligne. Retour sur les 5 tendances que, selon nous, vous ne pouvez plus ignorer.

1. L’usage des nouvelles technologies

De la vidéo interactive à la réalité virtuelle ou augmentée, la technologie offre un regain d’attractivité à la formation en ligne.

  • Les vidéos interactives, de plus en plus populaires sur YouTube, sont particulièrement pertinentes pour faire du e-learning. En effet, elles dynamisent le question/réponse, qui peut désormais se faire sur le vif, associé directement à une situation. Un système qui génère ainsi de l’engagement via un effet de gamification.
  • La réalité virtuelle va plus loin et apporte une véritable expérience. Avec elle, la formation n’est plus quelque chose que l’on subit, que l’on regarde, mais bien que l’on expérimente physiquement. En outre, la VR permet de s’exercer sur des tâches dangereuses ou complexes, et ce sans aucun risque – imaginez par exemple un chirurgien s’exerçant à réaliser certaines procédures en réalité virtuelle ! La réalité augmentée et la réalité mixte offrent quant à elles tout un panel de possibilités pour rendre votre formation plus attractive et l’ancrer dans le quotidien. Une nouvelle recrue a besoin d’informations sur un produit qu’elle ne connaît pas encore ? Il lui suffirait de scanner cet objet pour en connaître les caractéristiques.
  • Enfin, pensez aux chatbots ! Parce que Siri a fait rentrer la notion d’assistant personnel dans nos quotidiens, celle-ci peut intervenir naturellement pour l’e-learning. Définissez une thématique de formation, ses contours, imaginez des questions, des arbres décisionnels avec toutes les options de réponses possibles… Les chatbots permettront aux salariés d’apprendre au fil de l’eau, en posant une question lorsqu’ils en ont besoin, au quotidien.

2. La gamification

Est-il nécessaire de le rappeler ? Le serious game, ce “jeu sérieux”, est idéal pour motiver et divertir vos collaborateurs, tout en les formant. Le top ? Mêler gamification et technologies, en imaginant une expérience immersive !

Tout peut être appris par le jeu : la sécurité informatique, l’apprentissage des process, la découverte des produits, la formation à la vente, etc. À vous d’engager vos collaborateurs dans leur propre formation !

3. Parcours personnalisés et microlearning

Les discours personnalisés ont toujours beaucoup plus d’impact que les discours génériques dans lesquels l’audience pioche ce qui la concerne. En ne proposant à chaque collaborateur que les formations qui le concernent – sur le même principe que les fils d’actualité personnalisés sur les réseaux sociaux -, celles-ci auront bien plus de chances d’être efficaces. Idéalement, le contenu de la formation est également évolutif en fonction du niveau de réussite de chacun. Un niveau de personnalisation qui devrait avoir un impact très positif sur le ROI de vos actions.

Cet effet de personnalisation nous fait approcher la notion de microlearning. En effet il s’agit de délivrer une formation ciblée, fondée sur des objectifs spécifiques, et rapide : rapide à déployer, rapide à assimiler, et dont les effets sur la productivité seront rapides à mesurer. Il est donc indispensable de produire des contenus de formation courts : vidéos courtes, rapides quiz… qui sont d’ailleurs parfaits pour notre usage du mobile ! Pourquoi avons-nous associé la personnalisation du contenu au microlearning ? Car un microlearning efficace implique une formation ciblée et correspondant à des objectifs bien précis !

4. Une veille mise à disposition

La formation en ligne peut prendre des formes diverses. Or n’est-ce pas déjà former vos collaborateurs que de mettre à leur disposition du contenu ciblé qui les intéresse ? De nombreuses plateformes existent pour proposer aux équipes une curation personnalisée : vous aiderez ainsi vos collaborateurs à améliorer leur veille, et donc leur expertise sectorielle.

5. Apprendre “en mode social”

La formation est meilleure quand elle est partagée entre pairs. Les forums, fenêtres de chat, notes partagées… aident les individus à partager leurs idées dans un environnement collaboratif. Les plateformes d’e-learning doivent donc elles aussi être pensées de manière collaborative.

L’objectif ? Créer de l’engagement à l’échelle des équipes. Et pour cela, n’oubliez pas d’animer régulièrement votre plateforme d’e-learning avec des livechats, des contenus en directs, des forums animés, etc. Bref, créez du mouvement, de la vie, et donnez envie à vos collaborateurs d’apprendre !

Bannière e-learning