Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

5 idées pour travailler votre marque employeur avec du serious game

Le principe du serious game est simple. C’est un jeu construit dans un objectif précis, qui peut être de former les joueurs, de leur transmettre des messages ou encore de les fédérer autour d’une cause commune. C’est donc un outil très intéressant pour la marque employeur.

Souvent digital, le serious game reprend facilement les codes du jeu vidéo. Le joueur a une mission à remplir et doit pour cela recueillir des indices ou des objets, ou bien résoudre des énigmes. Il peut aussi évoluer dans une vidéo du type « histoire dont vous êtes le héros ».

Dans tous les cas, le joueur se concentre sur les tâches à accomplir. Il s’implique donc émotionnellement (du moins si le jeu est bien fait) et retient plus facilement les informations rencontrées.

L’intérêt du serious game pour la marque employeur

Proposer une expérience ludique permet alors de diffuser facilement des messages, voire de faire découvrir un univers. Pour les entreprises, le serious game représente donc une nouvelle manière d’atteindre ses différentes cibles, internes comme externes.

L’utilisation de cet outil est particulièrement pertinente dans le cadre de la marque employeur. Car plus elle sera bien construite et attractive, plus les candidats auront envie de rejoindre l’entreprise. Or le serious game représente une manière innovante de :

  • se faire connaître auprès de nouveaux talents potentiels
  • donner une image valorisante de la société
  • et, in fine, inciter à postuler

Nous vous proposons ici quelques axes autour desquels construire votre serious game.

Renforcer votre marque employeur grâce au serious game : 5 pistes à explorer

 

1) Faire découvrir ses métiers

C’est peut-être l’objectif le plus courant pour un serious game de marque employeur : attirer les talents. Il ne s’agit pas de rechercher des candidats pour une offre en particulier, mais bien de travailler sur l’attractivité globale de la société.

Les mécanismes du jeu vidéo permettent en effet de montrer au joueur un panorama des différentes facettes de l’entreprise. Il ne verra pas une liste d’offres à pourvoir mais découvrira, de manière ludique, les principaux métiers existants en interne.

Ce type de jeu s’adresse aussi bien aux personnes sur le marché de l’emploi qu’aux étudiants. Car l’optimisation de la marque employeur est un processus de longue haleine ! Il existe également des serious games pour évaluer les compétences des candidats, mais ils interviennent plus tard dans le processus de recrutement.

2) Utiliser le serious game pour mettre en avant ses expertises et ses valeurs

Au-delà des métiers, le jeu est un moyen de montrer ce qui fait la singularité de l’entreprise. En quelques minutes, le joueur plonge dans l’univers de la société et en comprend les valeurs et les motivations.

Le jeu vidéo de Saint-Gobain montre ainsi l’importance de l’innovation pour le groupe. Le joueur a une mission à remplir, au cours de laquelle il découvre certains produits et procédés de fabrication innovants. Toutes les informations rencontrées ne sont pas utiles pour le jeu, mais contribuent à façonner une certaine image de la marque dans l’esprit du candidat potentiel.

4) Proposer des formations internes grâce au serious game

La marque employeur, on le sait, passe aussi par la satisfaction des salariés en poste (ou l’ayant été). Là encore, le serious game a un rôle à jouer. Il peut notamment contribuer à optimiser l’expérience employé. D’autant plus que, si le jeu vidéo est utilisé en externe, il devrait l’être aussi en interne.

Il peut également assurer la diffusion efficace de certains messages, ou encore améliorer la formation des salariés sur des thématiques telles que :

  • la sécurité informatique
  • la prévention et la lutte contre le harcèlement
  • les enjeux de la compliance

Le serious game peut alors prendre la forme d’une mise en situation concrète, comme celle proposée par le CHU de Liège pour initier le grand public aux premiers secours. Le joueur doit faire des choix et voit immédiatement s’il s’agit des bons.

5) Fédérer une communauté

Le serious game peut aussi avoir pour but de rassembler les joueurs (grand public, candidats ou salariés) autour d’une cause commune. Le jeu est alors en lien avec le sujet concerné et l’entreprise s’engage sur des actions concrètes. C’est d’ailleurs aussi ce que propose Saint-Gobain avec son serious game : dès qu’un certain nombre de victoires est atteint, l’entreprise fait un don à une association.

Cette logique s’applique aussi facilement aux activités de sponsoring et de mécénat, par exemple. Le jeu fait alors découvrir l’univers des sportifs ou des institutions soutenues grâce à une expérience immersive.

Là encore, le serious game conserve le même fonctionnement : incarner la culture et les valeurs de l’entreprise et offrir aux joueurs la possibilité de s’y plonger et d’y participer.