Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

6 raisons pour lesquelles votre journal interne n’est pas lu

Vous pensez avoir coché toutes les cases pour créer un média attractif, mais votre journal interne n’est pas lu ? Nous avons listé pour vous les principaux facteurs qui entrent en jeu.

Le journal est souvent au centre du dispositif de communication interne. Il permet de regrouper des actualités et des dossiers de fond, ainsi qu’une mise en avant des personnes qui composent l’entreprise.

Pourtant il arrive que les salariés se contentent de le survoler, voire l’ignorent. Il est donc nécessaire de savoir pourquoi ils ne lisent pas le journal interne, afin de pouvoir le réorienter en conséquence.

Comment savoir si votre journal interne n’est pas lu

Les équipes de communication interne ont des relais sur le terrain qui leur indiquent si tel ou tel outil plaît, ou non. Mais ce sont des constatations empiriques, qui ne reflètent pas forcément la situation dans l’ensemble de l’entreprise.

Pour connaître la véritable popularité du journal interne, deux moyens s’imposent. Tout d’abord, l’enquête interne. Elle peut porter sur une thématique plus large, mais devrait comporter des questions dédiées sur les différents outils. C’est la manière la plus précise de savoir si les salariés apprécient, ou non, votre journal interne.

Ensuite, si vous disposez d’une version digitale, vous avez accès aux statistiques de lecture quasiment en temps réel. Lorsque cette édition digitale coexiste avec la version papier, ces chiffres ne vous donnent qu’une indication partielle. Mais en associant les deux types d’indicateurs, vous devriez obtenir des éléments fiables.

Pourquoi votre journal interne n’est pas lu

Si les employés ne lisent pas le journal interne, il s’agit de savoir pourquoi. Un audit interne vous permettra de connaître les causes précises de ce manque d’attractivité.

Mais certaines reviennent souvent : nous avons donc listé pour vous les 6 raisons principales pour lesquelles votre journal interne n’est pas lu.

1) La méconnaissance du journal interne

La première cause est souvent le manque de notoriété du journal en interne. Votre magazine est peut-être un modèle du genre… Mais vos salariés ne le savent pas, car :

  • certains ne le reçoivent pas, ou pas au bon moment
  • d’autres en gardent une image vieillotte et ne connaissent pas les nouveautés
  • d’autres encore ne savent pas où trouver la version digitale

Il vous faut alors repenser vos circuits de diffusion et mettre en place un mini plan de communication sur le sujet. L’objectif est de changer l’image du journal interne dans l’esprit des employés.

2) Une fréquence de publication inadaptée

L’attractivité du journal interne dépend aussi, bien sûr, de son contenu. Est-ce un condensé des dernières actualités ? Un support pour développer des dossiers sur des sujets de fond ? Un moyen de mettre en avant les femmes et les hommes de l’entreprise ? Pour ces différentes fonctions, il faut des fréquences de publication adaptées.

Si votre journal comporte trois numéros par an, les « actualités » qu’il contient sont déjà obsolètes lors de sa parution !

3) Un journal interne n’est pas lu s’il est trop loin de sa cible

Vos employés doivent pouvoir se reconnaître dans le journal interne. C’est là toute la difficulté : toucher, de la même manière, les différentes cibles internes. Il s’agit de trouver le bon équilibre entre les sujets corporates (dont les salariés doivent avoir connaissance) et l’aspect humain (qu’ils veulent trouver). Si les contenus sont trop loin des préoccupations quotidiennes des employés, ils se désintéresseront rapidement du journal interne.

 

4) Un ton à ajuster

Ce point va de pair avec le précédent. Le ton général du journal doit, lui aussi, répondre aux attentes des lecteurs. Une tonalité trop corporate risque de signifier, dans l’esprit des collaborateurs, que le magazine interne manque de transparence, voire d’honnêteté. De la même manière, un langage trop technique (ou pas assez) peut révéler une méconnaissance du terrain. Aux équipes de communication de trouver, là encore, le bon équilibre.

5) La place de l’image

Le fond est important, mais la forme l’est tout autant. Si le journal interne n’est pas lu, c’est peut-être simplement parce qu’il n’est pas lisible. Une mise en page aérée, qui laisse la part belle aux photos, s’impose. Il ne s’agit pas de supprimer les textes, mais de savoir aussi s’appuyer sur les images pour faire passer les différents messages.

6) Un format à revoir

Fréquence de publication, tonalité, équilibre entre fond et forme dépendent aussi du format choisi. Le journal interne peut tenir en quelques feuillets, ou être un magazine assez épais. Cela dépend de la matière dont vous disposez, certes. Mais vous devriez aussi prendre en compte les habitudes de lecture des salariés, et le temps qu’ils peuvent y consacrer.

De la même manière, le choix de la version papier ou digitale, ou de la cohabitation des deux, joue un rôle. Tous les salariés doivent pouvoir accéder facilement au format qui leur convient le mieux !

Un projet en communication interne ?

Nos experts sont là pour vous aider, quelle que soit votre demande. Décrivez-nous votre projet et nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais !

agence de communication interne
message envoyé

Restez
informé !

Recevez chaque semaine
le meilleur de l’actu com’interne