Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Lecture du livre blanc "Le Mini Guide Pro pour Twitter"


S’il y a bien un service Web à la mode, c’est Twitter : les blogs anglo-saxons dominants comme Mashable, TechCrunch, ReadWriteWeb, etc. le citent tous les jours dirait-on, les médias traditionnels comme CNN ou le New York Times s’en sont saisi, ainsi que de nombreux professionnels du Web.

Pourtant, allez donc convaincre un responsable de PME ou même d’une grande entreprise qu’il doit « twitter ». Il faudrait déjà expliquer ce que c’est que Twitter, et ce n’est pas si facile ! C’est donc là le but que se propose Frédéric Canevet, l’auteur du populaire site ConseilsMarketing.fr à l’aide de son livre blanc « Le mini-guide pro pour Twitter » que l’on peut télécharger sur son site.

Tout d’abord, un disclaimer : Frédéric a longuement couvert mon livre blanc « Développer ses ventes sur Internet« , nous avons un peu échangé par e-mail et je l’ai croisé brièvement durant une réunion de blogueurs.

Le livre blanc se propose donc de convaincre des décideurs d’utiliser Twitter pour développer leur activité et de les guider sur cette voie. Le plan (en résumé) est éloquent à cet égard :

  • quel usage professionnel ?
  • comment bien démarrer ?
  • cas d’utilisation
  • les applications indispensables
  • les erreurs les plus courantes.

Frédéric a qualifié son livre blanc de mini-guide : avec plus de cinquante pages sur un sujet aussi spécifique, je parlerais plutôt de bible ! Et, de fait, c’est une mine d’informations et de conseils pratiques dans laquelle je sais que reviendrai puiser quand j’aurai à professionnaliser mon approche de Twitter. C’est d’autant plus utile que la majorité de la littérature sur le sujet est en anglais. Ce que j’ai trouvé d’original et d’intéressant, c’est l’analyse de l’impact de Twitter sur le trafic de son site ainsi que les notes de lectures sur d’autres livres blancs traitant de Twitter.

En résumé, une lecture recommandable, ne serait-ce que pour savoir comment certaines entreprises utilisent Twitter avec profit. Sur le même sujet, du reste, je recommande également (en anglais) les conseils de Twitter lui-même.