Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Avoir les bons outils pour animer un brainstorming

Bien animer un brainstorming, c’est à la fois connaître les mécanismes de la réflexion en groupe et savoir s’appuyer sur les bons outils.

Lorsque l’on organise un brainstorming, l’objectif est de créer les conditions propices à la créativité des participants. Chacun s’appuie alors sur les idées des autres pour prolonger la réflexion et faire de nouvelles suggestions.

Cela demande donc une préparation un peu plus poussée que pour une réunion classique de suivi de projet. Surtout si vous devez organiser un brainstorming avec une partie de l’équipe en télétravail

 

Savoir animer un brainstorming

Si l’on pense souvent que le brainstorming n’a pas de règles, puisque chacun doit pouvoir y laisser libre cours à sa créativité, il doit au contraire respecter un certain cadre.

 

Les ingrédients indispensables pour un brainstorming réussi

Tout d’abord, il faut définir un objectif précis. Vous faites face à un problème, que vous soumettez à une équipe pour qu’elle propose une solution innovante. Il peut s’agir par exemple de :

  • trouver un concept innovant pour votre prochaine campagne marketing
  • donner un nom au dernier produit créé par l’entreprise
  • imaginer un slogan

Chacun des participants devra avoir une bonne connaissance du sujet, et de son périmètre, afin de pouvoir faire des propositions pertinentes.

La composition du groupe de travail est importante également. Dans l’idéal, réunissez une petite dizaine de personnes afin d’avoir à la fois une variété de points de vue et un espace de parole suffisant. Attachez-vous aussi à la diversité des profils. Les meilleures idées viennent souvent de la confrontation d’opinions diverses !


Quelques éléments incontournables pour assurer l’efficacité de la réunion

Assurez-vous également que les participants disposent bien d’un tableau blanc, de feutres de plusieurs couleurs, de nombreux post-it… Soit de tous les outils pratiques nécessaires pour noter les idées au fur et à mesure qu’elles émergent.

En parallèle, confiez la gestion du brainstorming à un animateur dédié. Son rôle sera à la fois de rappeler le cadre de la réflexion, de veiller à la bonne distribution de la parole et de s’assurer que les participants ne s’éparpillent pas trop.

Il rappellera aussi l’une des règles essentielles d’un brainstorming : il n’y a pas de mauvaise idée ! Car toute suggestion, même farfelue, peut contribuer à faire émerger LE concept.

 

Quelques exemples d’outils pour animer un brainstorming

Une fois toutes les conditions réunies, il reste un enjeu de taille : comment organiser l’ensemble des idées émises ?

De nombreux outils digitaux permettent désormais d’agencer visuellement les idées, au fur et à mesure de la réunion. Il devient alors possible de s’affranchir des limites du traditionnel tableau blanc. La « carte d’idées » ainsi créée est lisible et facilement modifiable. Elle reste également accessible dans le temps, ce qui permet de prolonger la réflexion ou de la partager avec de nouvelles personnes.

Nous vous proposons ici quelques outils pour nourrir vos sessions de brainstorming.

 

1) MindMeister, pour représenter visuellement votre travail

MindMeister se présente comme un logiciel de cartographie mentale. Il permet donc d’agencer les différentes idées les unes par rapport aux autres dans l’espace. D’autres fonctionnalités offrent ensuite la possibilité d’enrichir ces suggestions en y ajoutant des documents ou des liens, mais aussi de les commenter ou de voter pour les meilleures.

L’accès à MindMeister se fait directement en ligne, il n’est pas nécessaire de télécharger d’application. Chaque carte peut être partagée avec les participants, ce qui permet même d’animer un brainstorming à distance.

2) XMind, pour obtenir différentes perspectives sur vos idées

XMind est spécifiquement conçu pour animer un brainstorming. Il permet lui aussi de créer une cartographie des différentes idées, et propose plusieurs manières de les organiser dans l’espace. Plusieurs affichages sont d’ailleurs possibles pour une même carte mentale, en fonction des préférences de chacun. Vous pouvez ensuite exporter votre travail sous forme d’image.

Le site dispose aussi d’une page « galerie » qui permet d’avoir une bonne vue d’ensemble de ce que permet l’outil.

 

3) Coggle, pour animer un brainstorming en télétravail

Coggle est un outil assez intuitif pour créer des cartographies d’idées. On peut modifier facilement l’arborescence des différents points, ce qui permet de relier de nouvelles idées entre elles ou de clarifier leurs liens logiques.

Coggle met également l’accent sur la collaboration en temps réel : chaque participant peut éditer la carte, et ses changements apparaissent immédiatement. En parallèle, un chat facilite la discussion et l’émergence de nouvelles idées.

Si cela ne remplace pas l’émulation intellectuelle qui peut naître d’une réunion physique, c’est néanmoins une solution intéressante pour parvenir à un brainstorming efficace, même en télétravail.


4) Klaxoon, pour un tableau blanc optimisé

Klaxoon se présente comme un tableau blanc virtuel, et donc infini. Il permet d’ajouter des idées sous forme de post-it, mais également de dessiner autour et de régler le niveau de zoom. Vous pouvez ainsi centrer l’attention des participants sur un point précis, ou au contraire prendre de la hauteur pour avoir une vue d’ensemble.

Une fonctionnalité de tri permet aussi de structurer différemment les points abordés. La solution s’utilise à distance comme en présentiel.


5) Visual Thesaurus, pour animer un brainstorming par l’apport de nouveaux concepts

Contrairement aux autres outils cités ici, Visual Thesaurus n’est pas une solution de cartographie d’idées. Le principe est simple : vous entrez un terme dans le moteur de recherche, et vous obtenez un nuage de mots en lien avec cette notion.

Petit inconvénient, la présentation du site n’est pas très moderne. Il peut cependant s’avérer bien utile pour relancer la créativité d’une équipe.

 

Trouver le bon outil pour votre brainstorming

De nombreux outils en ligne existent donc pour animer un brainstorming. Nous aurions également pu citer Bubbl.us, une autre alternative de cartographie d’idées, ou encore Padlet, un outil plutôt utilisé dans l’enseignement mais facilement déclinable pour un brainstorming.

La plupart de ces solutions proposent une version d’essai. N’hésitez pas à en tester plusieurs, afin de trouver celle qui vous permettra le plus facilement de laisser libre cours à votre créativité !

Découvrez notre livre blanc spécial Newsletter interne !

Conseils, idées, exemples ... tout ce qu'il faut savoir pour créer ou améliorer votre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Chaque semaine, recevez des conseils et le meilleur de l'actualité en com' interne