Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Comment construire son programme de reconnaissance des employés

La fidélité et l’engagement des employés envers l’entreprise dépendent aussi de la manière dont leur travail est apprécié. Voici comment créer un programme de reconnaissance des employés qui soit le plus objectif possible.

Si l’entreprise s’appuie généralement sur la performance pour évaluer ses employés, la réciproque n’est pas vraie. Les salariés, eux, jugent plutôt leur société sur la manière dont elle les considère… Et dont elle leur montre sa satisfaction.

Reconnaissance des employés : mode d’emploi

La reconnaissance du travail accompli peut passer par des choses simples, comme :

  • dire merci
  • annoncer publiquement qui est à l’origine d’un projet innovant
  • permettre aux salariés de mettre eux-mêmes en œuvre leurs idées

Ensuite, offrir une augmentation ou une promotion permet de concrétiser cette reconnaissance de l’entreprise. Mais le simple fait de reconnaître la valeur d’un employé est déjà un élément incontournable pour son engagement.

C’est également le premier critère de bien-être au travail pour 76 % des salariés, selon une étude de Bloom at work.

 

Le rôle des managers dans la reconnaissance des salariés

L’entreprise a donc tout intérêt à s’assurer que chaque employé méritant est reconnu à sa juste valeur. Pour cela, elle peut s’appuyer sur les managers. Mais elle doit également leur fournir des lignes directrices. Il n’est pas souhaitable, par exemple, de se contenter de reconnaître le travail accompli lors de l’entretien d’évaluation annuel.

Par ailleurs, faire des managers les seuls vecteurs de la reconnaissance de l’entreprise a ses limites. Ceux-ci peuvent en effet, volontairement ou non, faire preuve de subjectivité en évaluant un employé. Il est donc possible qu’ils exagèrent, ou diminuent, l’importance du travail accompli. 

 

 

Qu’est-ce qu’un programme de reconnaissance des employés

Mettre en place un programme de reconnaissance des employés est alors une manière de contrer ce biais. Il s’agit de définir précisément les critères selon lesquels on peut dire qu’un collaborateur a été performant, a fait preuve de savoir-être.

Cela permet de s’assurer que chaque salarié sera évalué dans les mêmes conditions que ses collègues, et pourra bénéficier des mêmes avantages en récompense de son travail. 

C’est d’autant plus important à l’heure du télétravail. Les échanges à distance entre les managers et leur équipe peuvent compliquer les processus d’évaluation… Ainsi que les manifestations de la reconnaissance de l’entreprise. Or celle-ci est d’autant plus cruciale que le télétravail impacte l’engagement des salariés.

 

Programme de reconnaissance des employés et performance de l’entreprise

Encourager ses salariés permet d’entretenir leur motivation et leur engagement. Cela contribue donc à la performance globale de l’entreprise. La reconnaissance devient alors un facteur essentiel de cette performance.

En partageant les principes du programme avec l’ensemble des employés, l’entreprise s’assure que chacun sait précisément quels sont les critères d’évaluation. La reconnaissance du travail ne se fait plus de manière arbitraire, et les éventuels soupçons de favoritisme s’éteignent.

En télétravail comme en présentiel, l’émulation vers la performance devient donc possible.

 

Comment créer un programme de reconnaissance des employés efficace

Le site Ragan propose quelques pistes pour bien construire son programme de reconnaissance des employés :

1) Définir les indicateurs à prendre en compte : pour encourager vos salariés à aller dans le bon sens, il faut privilégier certains indicateurs plus que d’autres. Concernant la vente par exemple : est-ce que les vendeurs qui passent le plus d’appels sont ceux qui vendent le plus ? Choisissez bien les indicateurs les plus pertinents, même s’ils ne sont pas les plus évidents.

2) Standardiser le format du reporting : pour évaluer les performances des employés entre elles, il faut qu’elles soient comparables. Mettez en place un tableau de bord, en précisant la source et la nature des données. Prévoyez aussi la fréquence à laquelle vous allez partager les résultats avec chaque collaborateur.

3) Faire coïncider indicateurs et périodicité : si vous voulez évaluer tous les mois la performance des employés, il vous faut des indicateurs qui évoluent toutes les semaines, par exemple. Vous pouvez aussi prévoir des objectifs mensuels et annuels, afin de disposer de plusieurs leviers d’évaluation (et de motivation). Sachant que les objectifs à court terme sont souvent plus incitatifs, car ils sont plus faciles à atteindre que les objectifs annuels.

Appuyez-vous surtout sur des données fiables et objectives. Cela permettra d’assurer la réussite, et l’adoption, de votre programme de reconnaissance des employés. Il vous faut aussi adapter les indicateurs choisis en fonction des particularités des différents sites et métiers.

  

Évaluation des employés et droit français

Plus les principes du programme de reconnaissance seront connus de tous, plus les récompenses et avantages attribués auront un caractère objectif. Il est donc important d’opter pour une évaluation la plus transparente possible. C’est d’ailleurs une obligation en France : l’employé doit connaître les méthodes et techniques d’évaluation.

Il est cependant interdit de diffuser en interne l’ensemble des données obtenues. L’évaluation doit rester confidentielle : seul l’employé concerné peut avoir connaissance des résultats le concernant.

Mais lorsque tous connaissent les règles du jeu, un programme de reconnaissance objectif devrait être source de motivation !

Découvrez notre livre blanc spécial Newsletter interne !

Conseils, idées, exemples ... tout ce qu'il faut savoir pour créer ou améliorer votre newsletter

Webinar x Decathlon

"Comment convaincre de l'intérêt de la communication interne ?"

Webinar le 30 avril à 9h30