Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Comment convaincre sa direction de l’utilité du journal interne ?

Si pour vous l’utilité du journal interne n’est plus à prouver, il n’en va pas forcément de même pour votre direction. Voici quelques pistes pour vous aider à étayer votre argumentation.

Le communicant interne connaît l’importance de disposer d’une palette de médias pour toucher efficacement l’ensemble des salariés. Mais, s’il peut s’appuyer sur les effets de mode ou les évolutions technologiques pour proposer de nouveaux supports, il doit parfois convaincre sa direction de l’intérêt de maintenir les outils traditionnels… Et parmi eux, le journal interne, dont l’image est quelquefois vieillissante.

À ce titre, les dirigeants peuvent être tentés de lui préférer des solutions plus modernes, plus tournées vers le digital.

Rappeler le rôle du journal interne dans l’entreprise

Pour prouver l’utilité du journal interne, commencez par en rappeler le rôle et le fonctionnement. Il ne s’agit pas de surreprésenter son importance par rapport aux autres médias internes, mais bien d’en montrer les particularités.

Un canal de communication unique en son genre

Qu’il soit papier, numérique, ou diffusé sous les deux formats, le journal d’entreprise est d’abord l’un des seuls outils de la communication interne à atteindre l’ensemble des salariés. Même ceux qui ne sont pas connectés peuvent (et devraient) le recevoir.

Il se place aussi dans une autre temporalité que les autres canaux. Sa fréquence de diffusion lui permet de s’attarder sur les principales informations récentes, de les aborder avec recul. Il offre ainsi un panorama des actualités majeures. Et surtout, son format rend possible la publication de dossiers plus longs, pour présenter en détails les grands projets à venir, ou la stratégie à moyen-terme de l’entreprise.

Enfin, le journal interne facilite la mise en avant des salariés. La publication de portraits (individuels ou d’équipe) permet aux employés de se reconnaître dans la communication interne. Pour les personnes concernées, il y a aussi un sentiment de fierté de voir leur travail reconnu.

Par tous ces aspects, le journal interne est donc un réel vecteur de la culture de l’entreprise.

S’appuyer sur les chiffres pour montrer l’utilité du journal interne

Mais pour convaincre une direction réticente, il vous faudra des arguments plus concrets… Et donc, chiffrés.

Justifier le budget du magazine interne

Si vous disposez déjà d’un magazine d’entreprise, utilisez vos chiffres pour montrer son importance. Pour les employés non-connectés par exemple : s’ils sont nombreux, disposer d’un média physique de communication interne est indispensable. Car, même si les managers leur font passer des informations sur l’actualité, ils ne peuvent pas être aussi exhaustifs qu’un périodique de plusieurs pages.

Fournissez également des données concrètes sur le journal d’entreprise, telles que :

  • son taux de diffusion (comparé aux autres médias internes)
  • son taux de lecture
  • sa place parmi les médias internes préférés des salariés (une information que vous devriez pouvoir tirer de vos dernières enquêtes sur la communication)

Vous pouvez aussi ramener le budget global du journal interne au nombre de salariés. Le coût par employé vous donnera des arguments pour présenter l’importance de ce média dans l’engagement collaborateur.

 

Montrer le rôle du journal interne dans la productivité de l’entreprise­

Car l’engagement collaborateur représente l’un des meilleurs arguments pour montrer l’utilité du journal interne. Et ce, que vous souhaitiez convaincre votre direction de conserver le vôtre, ou d’en créer un.

L’engagement collaborateur est une notion assez vaste. Elle concerne à la fois l’attachement d’un employé à son entreprise, mais aussi son degré d’implication dans son travail, sa motivation. Et ce n’est pas seulement un terme utilisé par les communicants, mais bien un élément de productivité. Ainsi, en 2019, le coût moyen du désengagement en France était estimé à 14 580 € par an et par salarié. À cela s’ajoute le coût du turn-over, si le désengagement persiste et va jusqu’au départ de l’entreprise.

Pour contribuer à l’engagement de leurs collaborateurs, les organisations disposent de plusieurs leviers. Elles doivent notamment s’attacher au bien-être au travail. Mais les employés sont également en quête de sens dans leurs missions. Ils veulent se reconnaître dans les valeurs et les objectifs de l’entreprise, à laquelle ils demandent une certaine transparence.

C’est justement sur cet aspect qu’intervient le journal interne. Par son format, il est l’outil idéal pour permettre aux salariés de prendre du recul sur leur quotidien, de gagner en perspective sur l’impact de leur travail.

L’utilité du journal interne pour l’entreprise de demain

 Le journal d’entreprise est donc un outil incontournable en interne. Aux communicants cependant de lui donner la fréquence de parution et le format le plus adaptés aux besoins et attentes des employés.

Alors, si votre journal interne n’est pas lu, mieux vaut d’abord chercher les causes de ce désintérêt, et y remédier, plutôt que de supprimer trop vite ce média.

D’autant plus que les organisations s’orientent de plus en plus vers un modèle hybride, où les salariés partageront leur temps entre présentiel et télétravail. Il devient alors d’autant plus important de maintenir ce lien concret avec l’entreprise que représente le journal interne.