Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Comment les salariés français ont-ils perçu le climat au travail pendant la crise Covid-19 ?

Pour connaître la perception du climat au travail par les salariés français pendant le confinement, le Medef et Kantar ont mené une étude auprès de 1 502 personnes. Éclairage.

Le confinement a radicalement transformé les modes de travail, ainsi que le rapport des salariés à l’entreprise. Il a fallu trouver de nouvelles manières d’échanger au sein des équipes, repenser la communication interne et surtout concilier télétravail et contexte personnel.

Quel a alors été le climat professionnel pour tous ces employés qui ont dû adopter en quelques jours des méthodes de travail inédites ? L’étude menée par le Medef et Kantar, auprès d’un échantillon représentatif de 1 502 personnes, permet de le mesurer.

Premier volet du climat au travail : les relations entre l’entreprise et les salariés

La première constatation de l’étude est positive : 90 % des salariés considèrent que leur entreprise leur a fait confiance. Dans beaucoup d’organisations, cette question de la confiance restait parfois l’un des derniers freins à la mise en place du télétravail. Le confinement a donc montré que cette crainte était infondée.

Et la réciproque se confirme également. Ainsi :

  • 82 % des répondants déclarent que leur société a mis en place les moyens nécessaires à la communication des équipes
  • 84 % trouvent que leur manager a fait preuve de compréhension vis-à-vis de leur situation personnelle.

La crise a donc permis de constater que le télétravail fonctionne : l’entreprise peut faire confiance à ses salariés, et inversement.

Concernant la communication interne, elle a également su s’adapter à la situation. Ainsi, 74 % des salariés considèrent que, pendant le confinement, leur entreprise les a informés régulièrement :

  • de la situation économique
  • des évolutions des organisations du travail

Le lien entre les conditions matérielles et le climat au travail

Si le climat au travail était donc positif concernant les liens entre société et employés, cela n’empêche pas que cette période de télétravail forcée n’a pas été évidente pour tout le monde.

De fait, les salariés ne disposaient pas tous des mêmes conditions. Taille du logement, présence d’enfants en bas âge, nécessité d’assurer l’école à la maison, possibilité ou non de s’isoler pour travailler, efficacité de la connexion internet… Autant d’éléments qui ont eu un impact sur l’efficacité de chacun.

Ainsi, 58 % des employés interrogés pensent que les collaborateurs de leur entreprise ont fait face à des situations inégales pendant le confinement. Les principales étant liées :

  • aux conditions de travail (41 %)
  • aux configurations familiales (40 %)
  • et aux lieux de confinement (37 %)

Pourtant, 89 % des répondants ont déclaré que leurs conditions de travail à distance leur permettaient de rester raisonnablement productifs.

Il semble donc qu’une majorité de salariés a pu s’organiser pour mettre en place des conditions de télétravail convenables.

Climat au travail pendant le confinement et impacts annoncés sur l’entreprise

Cette période de télétravail forcé a révolutionné à la fois les conditions de travail et les pratiques managériales. Avec le déconfinement, de nouvelles façons de travailler s’installent progressivement, mais durablement.

Les résultats de l’étude confirment cette tendance. Concernant l’autonomie au travail par exemple :

  • 53 % des répondants souhaitent la conserver
  • 33 % aimeraient qu’elle soit améliorée.

De la même manière, 87 % des employés considèrent qu’un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle est nécessaire.

Les nouvelles manières de communiquer avec son manager et son équipe ont aussi le vent en poupe. Ainsi, 67 % des salariés sont en faveur des réunions virtuelles occasionnelles. Et ils sont 72 % à demander une plus grande utilisation des outils numériques comme Zoom ou Webex.

Mais surtout, ils sont 69 % à souhaiter que le télétravail occasionnel soit conservé ou amélioré, voire mis en place un jour par semaine (65 % des répondants).

Les nouveaux défis de l’entreprise

Aux sociétés désormais d’être à la hauteur des attentes de leurs employés. Le confinement a obligé à l’adoption rapide de nouvelles méthodes. Le télétravail était parfois connu, mais souvent encore en phase de test. La crise a montré que de nouveaux rapports étaient possibles entre salariés et entreprise, et entre salariés et managers.

Il s’agit donc désormais de prendre ce tournant pour maintenir un climat de travail favorable. Autonomie, meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle et nouvelles manières de communiquer semblent être les principaux axes de ce nouveau monde de l’entreprise qui se dessine à marche forcée

Un projet en communication interne ?

Nos experts sont là pour vous aider, quelle que soit votre demande. Décrivez-nous votre projet et nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais !

agence de communication interne
message envoyé

Restez
informé !

Recevez chaque semaine
le meilleur de l’actu com’interne