Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Comment mettre en place des dépistages Covid en interne ?

Les entreprises peuvent désormais proposer à leurs salariés des dépistages Covid en interne, mais sous certaines conditions uniquement.

Depuis la fin de l’année 2020, les entreprises ont la possibilité d’organiser des dépistages collectifs du Covid. Cela permet de prévenir, ou de limiter, la diffusion du virus dans les organisations.

Cependant, ces dépistages ne peuvent s’organiser que dans des conditions très précises. Elles figurent dans l’Arrêté du 16 novembre 2020 et dans la Circulaire interministérielle du 14 décembre 2020. En voici les principaux points.

Les modalités des dépistages Covid en interne

Tout d’abord, l’entreprise ne peut organiser une session de dépistage collectif que de manière ponctuelle. Soit en cas de suspicion de cluster, soit de « circulation particulièrement active du virus ». Elle doit aussi déclarer l’opération, au moins 2 jours avant, au représentant de l’État dans son département et à l’ARS, via un portail dédié.

Les textes recommandent également d’organiser ces sessions de dépistage dans le cadre d’un dialogue interne avec les représentants du personnel.

Quels sont les salariés concernés par ces dépistages Covid en interne ?

Les dépistages Covid en interne sont accessibles à tous les salariés. Mais il existe cependant des règles précises :

  • les tests ne sont effectués que sur les employés volontaires, qui donnent leur accord après avoir été informés de manière appropriée
  • le respect du secret médical doit être garanti. L’employeur n’a pas connaissance des résultats des tests, à moins que l’employé décide de lui en faire part
  • les salariés symptomatiques depuis 4 jours ou moins, et les personnes asymptomatiques et cas contacts, sont prioritaires

Par ailleurs, l’employeur a l’interdiction de tracer les personnes qui souhaitent, ou ne souhaitent pas, se faire tester. Il ne peut donc pas rendre le test obligatoire pour accéder aux locaux de l’entreprise ou aux postes de travail.

Les dépistages Covid en interne doivent, bien entendu, être réalisés par des professionnels de santé (appartenant ou non à la médecine du travail).

Comment choisir les tests à réaliser ?

L’organisation de dépistages Covid en interne concerne les tests antigéniques. Ceux-ci s’effectuent par un prélèvement dans les narines (naso-pharyngé). Ils permettent de détecter la présence des antigènes du virus. Les résultats apparaissent en 15 à 30 minutes.

Ces tests antigéniques sont plus rapides, mais moins précis que les tests PCR. Ceux-ci repèrent en effet la présence de l’ARN du virus (c’est-à-dire son code génétique). L’entreprise peut souhaiter organiser un dépistage avec des tests PCR, mais cela se fait alors sous la responsabilité d’un laboratoire de biologie médicale.

L’entreprise prend en charge l’ensemble des coûts des dépistages Covid en interne. Le test est donc gratuit pour les salariés.

Dépistages en entreprises et communication interne

Ces opérations de dépistage permettent, pour les employés testés positif, de prendre rapidement les mesures nécessaires. Notamment :

  • se mettre à l’isolement
  • prévenir leurs proches pour qu’ils se mettent en quarantaine et se fassent tester à leur tour

L’efficacité de ces opérations dépend donc du nombre de salariés qui y participent. Les équipes de communication interne ont alors un rôle essentiel à jouer.

Présenter clairement les modalités des dépistages Covid en interne

Avant d’effectuer le test, le professionnel de santé recueille « l’accord libre et éclairé du salarié après une information claire, loyale et appropriée ». La communication interne devrait participer à cette information des employés.

Il s’agit d’abord de présenter le contexte, les raisons qui poussent l’entreprise à organiser ce dépistage. Ensuite, d’en expliquer les différentes modalités, telles que :

  • les personnes prioritaires
  • les aspects pratiques (lieux, horaires, circuit d’entrée et de sortie, etc.)

Mais surtout, les communicants devraient insister sur le caractère volontaire du dépistage… Ainsi que sur les moyens mis en œuvre pour préserver le secret médical.

S’assurer que l’information parvient à tous les salariés

En organisant des dépistages Covid en interne, l’entreprise se doit d’informer la totalité des employés travaillant sur les sites concernés. Grâce à leur connaissance de l’audience interne, les communicants peuvent facilement opter pour les canaux de diffusion les plus appropriés. Ils connaissent aussi les meilleurs moments pour publier ce type de contenus.

Dans l’idéal, l’information complète devrait figurer à la fois:

  • sur l’intranet
  • sur les panneaux ou écrans d’affichage

Ainsi elle parviendra aux salariés qu’ils soient connectés ou non. En parallèle, l’entreprise peut aussi envoyer des notifications sur l’application interne.

S’appuyer sur le réseau des managers est également essentiel. En effet, ils peuvent à la fois partager l’information avec leurs équipes et répondre en direct à leurs questions. Plus que jamais, ils ont donc un rôle de relais de communication à jouer.

Découvrez notre livre blanc spécial Newsletter interne !

Conseils, idées, exemples ... tout ce qu'il faut savoir pour créer ou améliorer votre newsletter

Webinar x Decathlon

"Comment convaincre de l'intérêt de la communication interne ?"

Webinar le 30 avril à 9h30