Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Communication interne et fêtes de fin d’année : quelques bonnes pratiques

En cette fin du mois de novembre, nous vous proposons quelques bonnes pratiques à adopter pour conjuguer efficacement communication interne et fêtes de fin d’année.

Traditionnellement, une ambiance de Noël se diffuse dans l’entreprise à l’approche des fêtes de fin d’année. Installation d’un sapin dans le hall d’entrée, distribution de chèques-cadeaux par le CE, discussions sur les vacances autour de la machine à café…

Pour la communication interne, c’est donc une période propice pour introduire un peu de variété dans ses contenus, tant sur le fond que sur la forme. L’objectif restant toujours, bien sûr, de garder les salariés informés et d’entretenir leur engagement.

Pourquoi ajuster la communication interne à l’approche des fêtes de fin d’année

La période des fêtes est toujours un peu particulière. Chacun fait le point sur les mois écoulés, et prépare l’année à venir. La communication interne, elle aussi, peut adopter cette posture. Le mois de décembre devient alors l’occasion de remercier les salariés pour le travail fourni au cours de l’année écoulée. C’est d’autant plus important en 2021, où gestion de la crise sanitaire et reprise économique se sont côtoyées (et perdurent).

Communiquer pour maintenir la motivation

Pour cela, préparez différents contenus faisant le point sur la situation de l’entreprise. Ils contribueront à entretenir la motivation des salariés, tout en leur rappelant les grands jalons à venir.

Il est important que l’ensemble des employés voient passer ces messages. Il convient donc de les décliner sur différents supports, par exemple avec :

  • une prise de parole de la direction en vidéo, publiée sur l’intranet et l’application interne
  • un relais de cette publication dans la newsletter
  • sa diffusion sur les écrans d’affichage

En parallèle, prévoyez d’autres contenus pour faire un point global sur l’année écoulée.  Ils peuvent prendre la forme :

  • d’infographies présentant les chiffres business
  • de portraits de salariés ayant participé à un projet majeur
  • d’une rétrospective photo sur les grandes actualités et réussites de l’année

Si cela coïncide avec son calendrier de parution, le journal interne peut également proposer un dossier complet sur les perspectives des prochains mois.

Une communication à adapter au contexte de la crise sanitaire

Comme l’année dernière, l’actualité de l’entreprise et le quotidien des salariés sont liés à l’évolution de la crise sanitaire. La communication interne se doit d’aborder le sujet. Là encore, ses principaux objectifs devraient être de faire le point sur la situation, et de rassurer. Les contenus évoqués ci-dessus peuvent donc y faire référence.

Mais pour maintenir l’engagement des salariés, les communicants devraient aussi parler des sujets du quotidien. Le visage de l’entreprise change avec la pérennisation de nouveaux modes de travail. Cela impacte à la fois l’organisation pratique, les liens des salariés entre eux, mais aussi la diffusion de la culture interne.

Ces sujets sont forcément dans l’esprit des employés, et la communication interne ne peut donc pas les passer sous silence. Elle devrait au contraire mettre en avant les mesures prises pour assurer le maintien des liens avec les salariés, ou pour préserver une bonne ambiance de travail.

Convivialité, communication interne et Noël

Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent aux communicants. Ils peuvent notamment relayer des initiatives locales, par exemple en faisant un reportage sur un site ayant organisé un concours de pulls de Noël ou de décoration de bureaux.

Ils peuvent aussi proposer eux-mêmes des activités conviviales, telles que :

  • organiser un calendrier de l’Avent sur l’intranet
  • publier des articles (sur les supports de communication locaux) pour annoncer le repas de Noël
  • diffuser, s’ils disposent d’une radio interne, une playlist adaptée aux fêtes de fin d’année
  • annoncer la date (et le format) des vœux de la direction

Il est aussi possible de profiter de la période pour encourager les salariés à s’engager dans des actions concrètes, comme celles soutenues par l’entreprise ou liées au mécénat. Cela peut se traduire par une mise en avant de la plateforme d’engagement collaborateur. Là encore, optez pour des témoignages d’employés impliqués dans ces projets.

Parler des fêtes de fin d’année en interne : une tonalité à trouver

En explorant ces différentes pistes, vous proposerez probablement des contenus moins « corporates » que ce que vous publiez le reste de l’année. Certes, la période le permet, mais attention cependant à préserver la cohérence de votre communication interne. Si vous utilisez habituellement un ton assez formel, ne passez pas d’un coup à des contenus parlant du père Noël : les salariés n’y adhèreront probablement pas.

En associant communication interne et fêtes de fin d’année, il vous faut également veiller à vous adresser à l’ensemble de vos employés, y compris ceux qui voient en Noël un moment convivial et non une fête religieuse. Pour cela privilégiez les références aux « fêtes de fin d’année » et aux éléments passés dans la culture populaire, plutôt qu’aux symboles chrétiens.

Gardez en tête que l’objectif est de profiter de la période pour rassembler, engager et, plus simplement, pour proposer des moments de détente à vos collaborateurs.