Nous vous souhaitons que 2018 soit une année remplie de joie et de réussite ! Et côté communication interne, à quoi faut-il s’attendre ? Plusieurs sites anglo-saxons (comme Ragan ou le site de Staffbase) se sont attelés à détecter les tendances qui vont marquer cette année. Selon nous, 2018 va aligner la communication interne sur les pratiques de la communication externe, pour délivrer une expérience plus fluide et authentique.

1- Le top-management sera plus impliqué que jamais

Vos projets de communication interne seront plus puissants s’ils sont officiellement appuyés par les leaders de votre entreprise. Et pour obtenir leur soutien, il est indispensable de proposer une stratégie mesurable, basée sur la data. Commencez par un audit, afin de montrer que votre stratégie se fonde sur des données mesurées, puis proposez des outils et des actions que vous pourrez également mesurer.

N’oubliez pas ensuite de garder régulièrement le top-management informé de vos projets, pour qu’ils ne cessent de se sentir informés.

2- L’échec sera reconsidéré

Ne pas craindre l’échec, c’est s’ouvrir à l’expérimentation ! Et la communication interne a plus que jamais besoin d’adopter cette posture mère de l’innovation [Participez à notre petit-déjeuner : Comment mettre en place une dynamique d’innovation participative en interne ?].

Testez des outils, mettez en place des laboratoires pour expérimenter des idées… les entreprises les plus admirées sont celles qui ont appris à utiliser l’échec !

3- Les réseaux sociaux d’entreprise devront être boostés (ou mourir)

Vous avez peut-être déjà lancé votre réseau social d’entreprise, pensez à l’entretenir ! Communiquez auprès des managers afin qu’ils y créent des groupes de travail (pour échanger sur un projet, partager de la veille…), organisez des jeux-concours ou des opérations spéciales, partagez des contenus sur la vie de l’entreprise (photos et vidéos prises sur le vif), etc. Bref, ces réseaux peuvent jouer en faveur de plus de collaboration et plus d’authenticité, mais il faudra leur donner un coup de pouce !

4- La gamification vous aidera à atteindre vos objectifs !

Vos collaborateurs ne sont pas des robots, ils aiment être divertis ! Le divertissement est donc un excellent angle pour communiquer [Lire : Un challenge interne pour s’approprier la stratégie du groupe Orange]. De plus, les jeux peuvent répondre à plusieurs objectifs : un quiz pour évaluer la connaissance des collaborateurs sur un sujet, un jeu-concours pour embarquer les collaborateurs sur un enjeu-clé de la stratégie de l’entreprise, un jeu en équipes pour créer du lien…

La compagnie aérienne Allegiant Air a par exemple mis en place un concours-photo de l’animal de compagnie “le plus mignon” pour que ses collaborateurs se connaissent mieux ! Une manière d’injecter plus d’humain dans l’entreprise. Bref, la gamification montre à quel point la technologie peut rendre la communication plus humaine.

5- L’engagement, toujours l’engagement…

On ne cessera de vous le répéter, favoriser l’engagement de vos collaborateurs est la meilleure façon d’augmenter la productivité, de soutenir le moral des troupes, et de fournir des données chiffrées sur l’efficacité de votre communication interne.

Mais pour travailler l’engagement, il est absolument indispensable de connaître les équipes : menez des enquêtes, écoutez-les, partez à leur rencontre (malgré tous les outils à notre disposition pour échanger à distance, rien ne remplacera le contact des véritables rencontres), et échangez avec les RH !

Encouragez l’ensemble des équipes à partager leurs histoires, leurs succès et leurs retours d’expérience. Donnez-leur une voix sur un espace dédié. Ce n’est qu’ainsi qu’ils se sentiront plus écoutés et valorisés. Et si vous les incitiez à partager leur quotidien en vidéo ? Les contenus diffusés n’en seront que plus authentiques !

6- La nécessité d’une communication interne mobile ne pourra plus être ignorée

Au quotidien, nous pouvons accéder à l’information de manière instantanée, sur quelque sujet que ce soit, où que nous soyons, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Pourquoi devrions renoncer à cette qualité d’expérience une fois les portes de l’entreprise passées ? La communication interne doit impérativement s’aligner sur l’expérience proposée par la communication externe, prouvant ainsi que les équipes internes sont au moins aussi considérées que les cibles externes. Et pour cela, elle doit reconnaître la réalité du monde et du travail :

  • L’attachement au lieu de travail n’est plus ce qu’il a été : le monde du travail est marqué par le télétravail, les voyages, le travail à distance… et la diffusion de l’information n’a pas à en pâtir, au contraire : la distance requiert une communication renforcée !
  • Les entreprises sont éclatées sur plusieurs sites : bien qu’il soit plus facile de toucher les équipes du siège, pourquoi les collaborateurs du terrain, souvent parce qu’ils ne sont pas équipés, seraient-ils exclus de la communication interne ?
  • Les individus sont hyperconnectés dans leur sphère personnelle. L’entreprise doit donc leur offrir au moins la même qualité d’expérience, tout en respectant leur droit à la déconnexion [Lire : L’application mobile est à la mode en communication interne].