Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Communiquer avec les médias

L’agence de développement du Val-de-Marne organise un cycle de trois conférences à destination des dirigeants d’entreprises innovantes. Ces conférences, appelées Matinales, soufflent leur neuvième bougie.

Cette année, le thème est « Communiquer pour convaincre ». La première conférence a eu lieu il y a dix jours et s’est proposée de traiter le sujet « Communiquer avec les médias ». Les conférenciers étaient Pascal Le Guern, Laurence Malazzi, Jean-Christophe Capelli et, comme invité spécial, Pierre-Luc Séguillon.

C’est à l’occasion d’une des précieuses séances d’information de Scientipole Initiative (dont nous sommes lauréats) que j’ai eu vent de ce cycle de conférences. Le sujet est d’une certaine actualité pour nous, point n’est besoin d’être Val-de-Marnais pour y assister et… c’est gratuit. Banco ! Voici donc les notes que j’ai prises tant bien que mal.

Pascal Le Guern a rapidement brossé les points cruciaux à garder à l’esprit quand on a affaire à des journalistes. (Il a du reste écrit un livre sur le sujet.) En substance et en désordre :

  • La communication orale, c’est 7% de verbal, 38% de vocal et 55% de visuel
  • Un journaliste est un curieux professionnel
  • Règle de présentation de l’information : les 5W, qui sont six… ou presque : Who, What, Where, When, Why et How
  • Le droit de réponse est peu usité
  • Il n’y a pas de off avec un journaliste : surveiller ses propos !
  • Règles des 3C  dans l’exposition : clair, concis, concret auxquelles on peut ajouter concerné et convaincant
  • Quelques ficelles dans le cadre d’une interview :
    • préparer les interviews en déterminant un message que l’on souhaite faire passer
    • ne pas couper la parole ni parler en même temps
    • ne pas faire référence à la question
    • phrases courtes, positives
    • voix active plutôt que passive
    • gestes : mains légèrement au-dessus de la ceinture
    • dans une salle avec du public, pratiquer le balayage du regard en s’attardant à chaque fois sur une zone différente
    • regarder le journaliste et non la caméra
    • pour faire passer la conviction, pratiquer le silence comme soulignement
    • pratiquer la fausse interactivité : faire les questions et les réponses
    • parler plus fort qu’à son habitude
    • accentuer certains mots pour les mettre en valeur
    • pour regarder quelqu’un en face sans le dévisager ou s’en trouver géné : le regarder entre les deux yeux
    • en cas de gorge sèche : humecter sa bouche au lieu de boire ou bien penser à du citron au bout de la langue ou encore… se mordre fortement la langue (ce qui provoque la salivation).

Laurence Malazzi a articulé communication avec la presse et stratégie d’entreprise :

  • Communiquer avec les médias pour se construire un capital image
  • Les journalistes sont des gens pressés qui défendent leur droit d’informer et n’aiment que l’on fasse pression sur eux
  • Travailler avec des journalistes, c’est entretenir de bonnes relations avec eux
  • Avant des les aborder, se poser ces questions :
    • quel est son média (ton, thème, ligne éditoriale…) ?
    • quel est son sujet de prédilection ?
  • Traiter le journaliste comme un partenaire, un collaborateur
  • Gérer ses demandes le plus tôt possble, se comporter comme une personne ressource, au-delà de ses propres intérêts : fidélisation
  • 3 principes dans les relations avec les médias :
    • Jouer l’efficacité : objectif, 3C, enrichir l’information ; donner une info intéressante : si elle fait l’actualité, donc plutôt une nouveauté
    • Jouer la confiance (faire confiance et être confiant. Exemple : l’embargo)
    • Entourer l’information : être positif, valoriser la nouveauté
  • Inscrire les relations presse dans la stratégie de communication
  • Rationaliser les contacts :
    • être sélectif des médias
    • anticiper (sommaires, actu…)
    • relancer par téléphone (avec courtoisie)
    • être intéressant, original même
  • Le journaliste ne reproduit jamais à 100% l’info
  • Définir sa stratégie médias
    • elle doit être alignée avec les objectifs de l’entreprise : faire connaître et apprécier, faire aimer, faire agir, etc.
    • choisir un porte-parole de l’entreprise
    • informer le personnel avant de communiquer avec l’extérieur
  • Communication de crise : anticiper, constituer une cellule de crise assistée d’experts
  • Quelques usages en conférence de presse :
    • envoyer le communiqué de presse avant la conférence de presse
    • proposer une information complémentaire ou un angle spécifique durant la conférence de presse
    • ne pas envoyer le dossier de presse
  • Autres usages :
    • ne pas demander la relecture d’un article
    • ne pas demander un justificatif, un numéro gratuit
    • ne pas interdire une parution
    • ne pas parler des autres contacts journalistiques
  • Il faut un an au moins pour avoir un fichier média, des relations journalistes.

Pierre-Luc Séguillon fit plusieurs interventions judicieuses, quoiqu’elles étaient parfois teintées de corporatisme (journalistes vs communicants, journalistes vs blogueurs & cie). J’ai notamment retenu :

  • Être en veille de la presse, des médias afin de contacter le journaliste si un sujet vous concernant a été abordé sans que vous ayez été mentionné
  • Créer un événement, du buzz, sortir dans des endroits où il y a des journalistes
  • Pour intéresser et séduire un journaliste, il faut une belle histoire à raconter
  • Le chef d’entreprise doit apprendre à communiquer avec les médias
  • Communiquer, c’est valoriser l’information ; informer, c’est présenter l’information.

Mon camarade entrepreneur Jean-Christophe Capelli est enfin intervenu avec brio et non sans impertinence. Il fit en effet remarquer qu’après plus d’une heure de séance, un mot n’avait pas été prononcé : Internet. No comment… Voici sa présentation :

En conclusion, une séance intéressante et instructive qui m’a fait sentir que ce n’étaient là que quelques lettres d’alphabet d’une langue que je dois m’approprier. Si en effet nous avons bénéficié d’un fort buzz au lancement, il n’a guère dépassé la sphère du Web. Or Madmagz est un service mainstream et il devrait être couvert par les médias traditionnels.

PS :

Un bon site mentionné par Jean-Christophe : Les trucs d’un journaliste.

PPS (le 6 avril 2010) :

Voici les vidéos de l’événement.