Avant, la communication interne, c’était distribuer des fournitures de bureau, créer quelques articles et rediffuser les discours du président. Mais ça, c’était avant. Maintenant, la communication interne est la garante d’un monde corporate nouveau, changeant, moderne. Elle doit incarner une stratégie, une vision, et inspirer les équipes pour mieux les embarquer. Et selon un article du site Your Story, pour mettre en place cette nouvelle communication interne, il vous faudra montrer à votre top-management que vos collaborateurs sont des humains avant d’être des chiffres. Car les dirigeants vont avoir à devenir des communicants. Et pour cela, ils vont devoir comprendre 5 messages :

Vos employés sont vos premiers clients

Votre entreprise investit massivement dans l’expérience consommateur, jusqu’à en oublier ses équipes ? C’est un classique. Les dirigeants d’entreprise doivent comprendre que le confort de leurs collaborateurs est peut-être finalement au coeur de la stratégie business. Et le confort passe tout d’abord par des choses simples, comme l’intranet… S’il donne donne l’impression de retourner dans les années 90, il y a peu de chances qu’il soit un levier de performance.

Cessez de spammer vos collaborateurs

En moyenne, nous mettons une minute pour nous remettre au travail après avoir été distrait. Il y a des mails qu’on ne peut empêcher, parce qu’ils ne dépendent pas de l’interne. Par contre, vous avez un pouvoir sur les mails que vous envoyez. Pensez donc à ne pas spammer vos équipes, surtout avec des mails impersonnels et mal ciblés que l’on n’a pas envie de lire. [LIRE : Infobésité : l’e-mail pose-t-il vraiment problème en communication interne ?] Ces e-mails là ne travaillent pas vraiment l’engagement… Pensez à délivrer une information personnalisée par mail, et à stocker le reste des actualités sur un dispositif d’information attractif, ou mieux, sur une application mobile proposant des push notifications [LIRE : L’application mobile est à la mode en communication interne].

La communication est partout, et surtout au sein des équipes !

La communication n’est pas seulement top-down ou bottom-up. Elle est aussi horizontale et transversale ! Les équipes s’informent et se forment entre elles, il est donc essentiel de valoriser la parole de chaque personne. Des collaborateurs valorisés partageront leurs “best practices” et seront moteurs dans l’innovation. De plus, ils auront plus facilement tendance à rester dans l’entreprise et à vouloir donner le meilleur d’eux-mêmes, contrairement à des individus délaissés et incompris.

Créez la rencontre 

Une communication plus transversale, c’est aussi une communication plus humaine ! Plutôt que des newsletters à tour de bras, pourquoi donc ne pas organiser quelques événements plus ou moins formels, où les actualités sont partagées de manière humaine et conviviale ? Vous garderez des newsletters ponctuelles pour les best-of (hebdomadaires, bi-mensuelles) ou pour les sujets cruciaux (formats flashnews). Il vous est impossible d’organiser des événements physiques ? Pensez aux réseaux sociaux d’entreprise pour engager la conversation ! Mais attention, c’est bien le top-management qui devra lancer les discussions : il est indispensable que les dirigeants communicants aillent (virtuellement) à la rencontre des équipes.

Je gamifie, tu gamifies, il gamifie…

La gamification est un phénomène qui permet de faire passer des informations sans même que vos collaborateurs ne s’en rendent vraiment compte. Elle permet également une meilleure mémorisation de l’information ! C’est ainsi qu’Orange a créer un serious game pour aider ses équipes à s’approprier la stratégie du groupe, ou que L’Oréal a lancé son application Fit Culture sous forme de jeu pour aider les nouvelles recrues à adhérer à la culture d’entreprise. Mais, tout comme les points précédents, cette démarche doit être portée par le top-management : des dirigeants communicants qui osent aussi se montrer dans leur humanité.