Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

4 raisons stratégiques de faire appel à un ergonome

compas et carte - ergonomie

Je connais plusieurs dizaines d’entrepreneurs sur Internet ; je n’en connais pas un seul qui ait fait appel à un ergonome pour créer son site. J’ignore pourquoi, mais il semble que chacun soit convaincu d’être suffisamment qualifié pour se passer des services d’un professionnel.

Tel n’est pas mon point de vue et, onze mois après avoir lancé Madmagz, je me frotte les mains d’avoir travaillé avec un ergonome. Voici pourquoi.

1) Un ROI supérieur

Rappelons la formule du ROI (Return On Investment : retour sur investissement) :

ROI (%) = (Revenus procurés par l’investissement – Investissement) ÷ Investissement

Pour améliorer son ROI, il faut donc soit :

  • à investissement constant, augmenter les revenus
  • à revenus constants, diminuer l’investissement.

L’un n’est bien sûr pas exclusif de l’autre : on peut réduire l’investissement et augmenter les revenus en même temps. Or justement, l’ergonomie permet de gagner sur les deux tableaux !

Votre applications Web doit permettre à vos utilisateurs de réaliser, au terme d’un certain nombre d’actions, un produit fini : article de blog, e-mail, magazine… Il y a donc un taux de transformation applicable à votre application : c’est le rapport entre le nombre de produits finis et le nombre d’inscrits (qui sont des candidats à la réalisation de ce produit fini).

Dans le cas de Madmagz, par exemple, c’est le rapport entre le nombre de magazines publiés et le nombre d’inscrits. C’est important car la plupart de nos revenus sont attachés à ce produit fini : une fois son magazine publié, l’internaute a la possibilité d’en acheter la version PDF ou papier. Or plus notre taux de transformation est bon, plus faible est le coût d’acquisition du client et plus importants sont nos revenus.

Supposons par exemple qu’un prospect coûte 1€ à recruter et qu’un client rapporte 10€. Si le taux de transformation de mon application est de 20%, alors le coût d’acquisition client est de 1€ ÷ 20% = 5€. Le ROI est alors de (10€-5€)÷5€ = 100%. Supposons maintenant que le taux de transformation soit de 10%. Alors le coût d’acquisition est de 1€ ÷ 10% = 10€ et le ROI de… (10€-10€)÷10€ = 0% !

La monétisation de Madmagz se fait surtout en aval. Cela dit, même lorsqu’elle se fait en amont (abonnement, version premium…), il reste que vos utilisateurs paieront s’ils sont en mesure de réaliser la tache que vous vous proposez de leur faire faire. Donc, dans tous les cas, la facilité d’usage améliore le ROI.

2) Une base d’utilisateurs plus grande

Cela se joue à deux niveaux. Plus vous abaissez le niveau de compréhension imposés à vos utilisateurs pour qu’ils puissent utiliser votre application plus, à nombre d’inscrits constant, vous gagnerez d’utilisateurs. Par ailleurs, vous augmentez vos chances de toucher le totalité de vos utilisateurs potentiels et non seulement les plus avertis ou les plus patients.

En d’autres termes, une application simple à utiliser favorise la conquête de votre marché.

3) Davantage d’utilisateurs satisfaits

Vous promettez aux internautes qu’ils seront en mesure de réaliser une tache qui leur importe grâce à votre application. Vous les avez convaincus d’investir de leur temps (voire de leur argent) pour cela et, ô miracle, sans effort apparent dirait-on, ils y parviennent ! Grande est alors la probabilité qu’ils reviennent vers vous et même vous recommendent.

Et voilà donc que, sans carte de fidélité et autres opérations de CRM, vous avez fidélisé vos utilisateurs, vous avez conservé votre part de marché.

4) Des coûts opérationnels moindres

Durant un récent déjeuner, notre ergonome m’ a cité l’exemple d’un de ses clients dont le progiciel est tellement complexe à utiliser (mais rare et indispensable pour ses clients) qu’il le contraint à maintenir d’importantes équipes de support 24h sur 24. CQFD

En conclusion, l’ergonomie vous permet de d’augmenter votre ROI, de maintenir et de développer votre part de marché et de diminuer vos coûts opérationnels. Ce sont autant d’avantages compéttitifs rares et durables.