L’éditeur de magazines américain IDG a récemment mené une étude sur la performance de la communication interne. Si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de cette étude, c’est sans doute que vous ne percevez pas vos actions de communication de la même manière que vos collaborateurs. En effet, il est apparu que les responsables business, ainsi que les RH, ont une très bonne opinion de leur communication, qu’ils considèrent comme très efficace. Ce n’est pas de l’avis de tout le monde… En effet : seulement 39% des salariés partagent cet avis.

 

Revenons sur le chiffres : IDG a questionné 270 responsables de Ressources Humaines, 270 business managers, et 1050 salariés. Résultats :

Ease of access - graphic

  • Les RH et managers sont très satisfaits de leurs stratégies de communication, puisque 78% des RH et 61% des responsables business considèrent l’information comme parfaitement accessible.
  • Ils considèrent également l’information comme étant complète (pour 76% des RH et 63% des business managers), compréhensible facilement (pour 75% des RH et 61% des business managers), engageante (pour 68% des RH et 60% des business managers), et enfin, personnalisée et pertinente (pour 62% des RH et 56% des business managers).

Le problème, c’est que les salariés n’ont pas vraiment le même point de vue que leurs responsables RH/business sur ce qu’est une communication efficace et engageante :

  • 39% d’entre eux trouvent l’information facilement accessible.
  • 35% trouvent l’information complète.
  • 39% considèrent l’information comme facilement compréhensible.
  • Enfin, seulement 28% des salariés interrogés sont satisfaits par le degré de personnalisation des messages.

 

Quelles sont les conséquences directes de cette situation ?

Réponse simple : lorsqu’une communication interne manque d’efficacité, les collaborateurs n’ont plus de visibilité sur la promesse de l’entreprise à l’égard de ses équipes, sur les avantages qu’elle propose, sa valeur ajoutée. Et cela crée du désengagement. A l’inverse, une bonne communication interne améliore la loyauté.

 

Pourquoi une telle disparité dans les chiffres ?

Déjà parce que tous les collaborateurs n’ont pas le même profil, et donc les mêmes attentes. C’est pourquoi il est indispensable d’envisager une communication interne cross-canal, qui saura s’adapter aux besoins et aux habitudes de chacun. Car la communication interne ne concerne pas seulement la diffusion des messages, c’est également une affaire de réception : le message peut être diffusé, s’il n’est pas reçu dans les meilleures conditions, l’investissement en communication interne est inutile. Et nous savons comme les équipes de communication interne / RH peinent à obtenir des budgets pour augmenter leurs effectifs ou se digitaliser !

 

Brian Schipper, Chief People Officer cher Yext : “Toutes les entreprises qui avancent investissent dans une promesse de marque-employeur afin d’attirer et de retenir les talents. Si les salariés ne comprennent pas les bénéfices de cette promesse ni la valeur ajoutée de l’entreprise, l’investissement est perdu.”

Le marketing est la clé

Alors, comment communiquer avec tous ses collaborateurs, du Baby Boomer au Millenial, de la nouvelle recrue au pilier de l’entreprise ? Pour IDG, une seule solution : la communication interne doit s’appuyer sur des techniques marketing et considérer sa cible comme un ensemble de consommateurs.

Souvenez-vous : en dehors du travail, vos collaborateurs jouissent d’une expérience client très qualitative, et ils attendent la même qualité de communication et le même degré de personnalisation des messages dans leur environnement de travail. De même, il faut garder à l’esprit que, dans leur vie personnelle, ils peuvent payer leurs factures sur leur smartphone et accomplir à peu près n’importe quelle tâche en mobilité : pourquoi le monde de l’entreprise serait-il en rupture avec ces habitudes ?

 

Les 6 étapes pour construire une communication interne basée sur des techniques marketing

1- Définition des objectifs, afin de définir le succès que l’on veut mesurer.

2- Segmentation de la cible, pour formuler des messages personnalisés.

3- Définition des formats de contenus : sortez du cadre ! Oubliez que vous allez transmettre une information RH, et changez votre approche en injectant des call to action dans votre communication et en incitant vos collaborateurs à prendre la parole.

4- Multiplication des canaux, du plus traditionnel au plus moderne, pour créer une communication cross-canal. L’email et l’intranet sont des outils encore plébiscités par l’ensemble des fonctions d’une entreprise :

  • 86% des RH aiment utiliser les emails, 76% d’entre eux aiment utiliser l’intranet
  • 91% des salariés apprécient de recevoir l’information par mail, 78% d’entre eux aiment utiliser l’intranet

Mais d’autres canaux existent, et progressent : 36% des RH interrogés disent utiliser la vidéo, 39% font usage des médias sociaux, et 37% utilisent la messagerie instantanée, le mobile et le SMS.

canaux de communication - graphiques

5- Déploiement de la campagne, sur une durée et à une fréquence déterminées.

6- Mesure et répétition : vous devez évaluer les résultats de votre campagne en continu, et comparer vos résultats à vos objectifs, afin de vous perfectionner au fur et à mesure.

Et n’oubliez pas : des outils digitaux pourront vous aider à créer des templates, des messages à décliner, des mails pré-configurés, etc.