Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Fidéliser ses collaborateurs, mode d’emploi

Avoir des salariés engagés et décidés à rester dans l’entreprise est un atout de croissance essentiel. Voici 5 actions pour fidéliser vos collaborateurs.

On parle de fidélité et d’engagement pour désigner ce qui pousse les employés à rester dans une entreprise et à s’y impliquer. Loin d’être une notion abstraite, la fidélité est un réel enjeu économique.

Fidéliser ses collaborateurs pour une meilleure performance

Pour une société, fidéliser ses collaborateurs permet d’abord de limiter le turn-over. Car des départs trop fréquents coûtent cher. Il faut payer les indemnités de départ, puis recruter, former et faire monter en compétence les nouveaux arrivants… En les incitant à rester pour ne pas avoir à répéter le processus.

Des employés fidèles vont aussi être plus engagés envers l’entreprise. Ils seront plus motivés, pourront évoluer en interne, et vont acquérir des connaissances et un savoir-faire. Donc plus une entreprise fidélise ses collaborateurs, plus elle gagne en performance.

Et l’attachement à une société reste encore possible, même si les carrières ne suivent plus aujourd’hui les mêmes schémas qu’il y a encore une génération.

Comment fidéliser ses collaborateurs

La fidélisation des employés est liée à plusieurs facteurs. Et l’impact du salaire, s’il n’est pas négligeable, n’est plus l’élément majeur. Au contraire, l’affect et la perception ont pris une importance prépondérante.

Pour créer les conditions propices à la fidélisation de vos salariés, voici cinq axes essentiels sur lesquels porter votre attention.

1) La reconnaissance

Les collaborateurs ont d’abord besoin de reconnaissance. Reconnaissance du travail accompli, des efforts effectués pour la bonne marche d’un projet. Et il ne s’agit pas (uniquement) d’accorder des primes ou des avantages aux meilleurs employés. La reconnaissance orale du manager et des collègues joue un rôle, et un simple « merci » a toute son importance.

Reconnaître la valeur d’un salarié passe aussi par la responsabilisation et l’autonomie, et l’encouragement à prendre des initiatives. Il s’agit de montrer la confiance de l’entreprise en ses employés.

2) L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle

L’épanouissement ne passe plus uniquement par le travail. Chaque personne veut pouvoir se consacrer à sa famille, à ses passions. Imposer des horaires trop contraignants à ses salariés peut se révéler néfaste : certains vont préférer partir pour un poste moins intéressant, mais moins prenant.

L’entreprise doit donc proposer à ses collaborateurs des conditions permettant à chacun de concilier ses missions et ses impératifs personnels. Mettre en place des horaires flexibles ou du télétravail, notamment, peut se révéler très bénéfique pour l’attachement des salariés à la société.

3) La culture d’entreprise

L’ambiance qui règne au sein d’une organisation, et les valeurs qu’elle prône, jouent un rôle essentiel dans son attractivité. Comme le montre le site Ragan dans cet article (en anglais), la culture d’entreprise peut influer sur la motivation des employés et leur envie de rester travailler dans le même cadre.

La culture d’entreprise n’est pas inhérente à une société ou à son domaine d’activité, elle se crée et s’entretient dans le temps. Il s’agit également d’offrir à ses collaborateurs la meilleure expérience employé possible.

4) Le sens du travail

Au-delà des conditions de travail, les salariés ont désormais besoin, et de plus en plus, de trouver un sens à ce qu’ils font. Ils doivent connaître le but de leur mission, l’objectif majeur de l’entreprise, et être en accord avec sa vision. Certains préféreront ainsi travailler dans une société moins prestigieuse s’ils adhèrent à ses principes.

Un salarié qui ne serait pas en accord avec les valeurs de son entreprise, ou ses objectifs sur le long terme, est peu susceptible d’y rester très longtemps.

5) Offrir des avantages pour fidéliser ses collaborateurs

Enfin, les avantages proposés ont bien évidemment leur place dans la fidélisation des collaborateurs. Il s’agit d’abord de proposer un salaire intéressant, et proportionné aux missions accomplies. Mais également d’offrir des compléments à cette rémunération, comme des primes, un CE dynamique, un plan d’actionnariat salarié… Autant d’éléments qui vont avoir un impact positif sur le quotidien des employés, et qu’ils ne seront pas certains de retrouver ailleurs.

Fidéliser ses collaborateurs dans la durée

Une fois mis en place les éléments favorables à la fidélisation, une entreprise doit s’assurer qu’ils restent efficaces. Pour cela, il est nécessaire de réaliser régulièrement des enquêtes de satisfaction interne, et de les faire suivre de mesures concrètes lorsque des points d’amélioration en émergent.

Les employés verront ainsi que l’entreprise prend leur bien-être très à cœur, et cet aspect-là aussi est primordial dans la fidélisation. Une société attentive à ses salariés acquiert également une bonne réputation, ce qui lui permet d’attirer les meilleurs talents le moment venu.

Pour aller plus loin, Com’in news vous reccomande :