Le développement des technologies digitales est un challenge pour les entreprises, aussi bien au niveau des outils utilisés que de l’organisation en interne. Et face à la vitesse effrénée d’adoption des nouveaux usages par les utilisateurs, certaines organisations peinent à prendre le train en marche et entamer une mutation profonde. Car au-delà d’être un “buzz word“, la transformation digitale doit apporter de nouveaux outils, de nouvelles méthodes de travail, et de nouvelles manières de collaborer.

Pour mesurer l’envergure de la transformation digitale des entreprises, et plus particulièrement les moyens qu’utilisent les collaborateurs pour communiquer en interne, nous avons choisi de mettre en avant cinq chiffres clés issus d’une étude réalisées par Lecko et You Gov. L’étude a été publiée en avril 2018 et vise à analyser les démarches de transformation engagées par les entreprises du CAC 40.

Ces statistiques démontrent que l’e-mail reste roi au sein des organisations. Cependant son utilisation quotidienne permet-elle d’optimiser l’efficacité du travail, ou au contraire, est-elle source d’une surcharge d’informations qui ne fait que rallonger les process et assommer les salariés ? [LIRE : INFOBÉSITÉ : L’EMAIL POSE-T-IL VRAIMENT PROBLÈME EN COMMUNICATION INTERNE ?] Toujours est-il que beaucoup d’organisations ne peuvent plus se passer de l’e-mail : utile pour transmettre des informations générales, c’est un outil de de coopération, de coordination. Et pourtant, sa mauvaise utilisation peut engendrer des effets néfastes sur la qualité de collaboration.

Newsletters internes

La transformation digitale de votre entreprise, et particulièrement, l’adoption de nouveaux outils digitaux, doit donc impérativement passer par le sondage de vos collaborateurs. Car avant de penser à des solutions technologiques, il est essentiel de concevoir de nouveaux modes de fonctionnement plus collaboratifs, ayant pour objectif final de favoriser l’intelligence collective. Ce sont vos collaborateurs qui seront amenés à utiliser quotidiennement ces outils pour communiquer et collaborer. Il est donc crucial de connaître leur avis afin de définir le ou les outil(s) les plus pertinents.