Les employés non-connectés doivent être au fait des valeurs, nouveautés et évolutions de votre société : au contact du client, ils en sont les premiers représentants ; au cœur de la production, ils concrétisent la bonne marche de l’entreprise. Et s’ils se sentent délaissés ou moins considérés que les autres salariés, c’est l’image de marque et la productivité globales qui risquent d’en pâtir.

Or la communication interne passe de plus en plus par des canaux digitaux comme l’intranet. Pour toucher les travailleurs non-connectés, les équipes de communication s’appuient alors sur les managers directs. Mais tous ne vont pas partager les informations en même temps, ni de la même manière. Et surtout, il n’est pas possible de mesurer cette transmission de l’information.

Pour augmenter l’efficacité de la communication, et surtout réintégrer les employés non-connectés au cœur de l’entreprise, le site Ragan conseille de mettre en œuvre ces quatre recommandations :

1) Assurez-vous qu’ils reçoivent vos messages : faites en sorte qu’il y ait au moins un canal de communication qui les touchent, comme une application à télécharger sur leurs appareils personnels, un magazine interne envoyé au domicile de chacun, ou des brochures à disposition dans les salles de pause.

2) Demandez-leur ce qu’ils pensent : pour intégrer pleinement ces employés dans l’entreprise, donnez-leur des moyens de s’exprimer, via des sondages ou des commentaires. Cela sera également perçu par eux comme une marque de respect de la part du management.

3) Mettez-les en avant : à travers des portraits et des témoignages dans une publication interne, montrez régulièrement qui ils sont et le rôle essentiel qu’ils jouent dans l’entreprise.

4) Faites-leur rencontrer le top management : c’est le meilleur moyen de montrer aux employés non-connectés l’importance qu’ils ont au sein de l’entreprise. Ne laissez donc pas passer les occasions pour les dirigeants d’aller au contact des salariés.