Au cours du dernier petit déjeuner Com’interne & Numérique du 25 janvier 2017, Marie Coudié, Head of International Brand Communication au sein du Groupe Mazars, est venue présenter son retour d’expérience sur le programme d’employee advocacy lancé par le groupe il y a quelques années. Retour en vidéo.

Marie Coudié, Head of International Brand Communication

Marie Coudié a rejoint le Groupe Mazars en 2007. Elle a débuté ses fonctions en tant que Manager International Marketing & Communication pour accompagner la forte croissance externe du Groupe. Marie a contribué au rebranding et à l’intégration réussie de plus de 30 nouvelles filiales étrangères, suite à des rapprochements ou fusions en Asie Pacifique, EMEA et Amériques.

Depuis 2015, Marie co-pilote la Direction Communication du Groupe Mazars, qui fédère aujourd’hui 79 pays et 18 000 collaborateurs. Marie est plus particulièrement en charge du déploiement de la marque Mazars à l’international, des relations media, des partenariats institutionnels et des intégrations post-fusions (communication et rebranding).

Twitter / Linkedin

Pouvez-vous revenir sur la genèse du programme d’employee advocacy de Mazars ?

Notre programme date de plusieurs années et s’inscrit pleinement dans notre stratégie digitale et social media. La première étape de ce programme a été de bien définir la manière dont nous allions utiliser les réseaux sociaux et surtout à quelles fins. Mazars est un outsider dans son secteur, et nous souhaitions développer une stratégie d’influence, avec des investissements maîtrisés, afin de nous distinguer sur le marché. Or, l’employee advocacy est un formidable levier. N’est-ce pas le Graal pour un communicant si vos salariés peuvent porter votre marque, et si vous réussissez à les encourager dans cette démarche ? L’objectif initial de ce programme est donc de faire connaître Mazars en amplifiant et personnalisant nos messages. Nous recourons à notre vivier interne comme levier afin de déployer notre stratégie dans l’ensemble de nos filiales.
bannerWIDEv2

Quelles sont les trois initiatives phares de ce programme ?

La première étape de ce programme a été de définir, dès le départ, une stratégie des réseaux sociaux et de la partager à l’ensemble de nos collaborateurs et relais clés, qui sont les communicants et les équipes RH. C’est une étape fondamentale et structurante pour bien appréhender la vision stratégique du programme.

La deuxième étape, que l’on mène encore à l’heure actuelle car elle est permanente, consiste à éduquer et sensibiliser les collaborateurs. Cela passe par la création de chartes d’utilisation des réseaux sociaux pour sensibiliser les collaborateurs aux risques, les responsabiliser sur leurs actions, mais aussi pour créer un environnement positif et bienveillant, qui les encourage à être des ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Par différents biais comme des séminaires et des formations, nous formons les collaborateurs à l’utilisation des réseaux sociaux à des fins personnelles pour leur permettre de développer leur personal branding, mais également à des fins commerciales, car ils peuvent aussi être des leviers pour la réputation de l’individu et de l’entreprise comme pour le déploiement de réseaux professionnels.

La troisième étape que nous avons entamée il y a quelques mois, est une étape d’amplification. Nous allons utiliser une plateforme d’employee advocacy, qui va permettre d’automatiser et de « gamifier » le partage de contenu par nos collaborateurs influents. Les premiers résultats de cette stratégie sont très encourageants.

Quels écueils avez-vous rencontrés ?

Il peut y avoir des réticences, mais la clé est d’instaurer une culture qui va favoriser ce type d’actions. Chez Mazars, nous avons développé une culture « d’employabilité » et estimons que c’est en formant les collaborateurs à diverses compétences (dont le digital) que l’on participe à leur attraction et à leur rétention au sein du groupe. Nous avons rencontré des réticences dans certaines filiales qui ont vite été levées car l’effet d’émulation et d’évangélisation a porté ses fruits.

Compte-rendu

Le compte-rendu complet du petit-déjeuner com’interne & numérique est disponible sur demande. Contactez : comin@madmagz.com.

footerarticlesv2