Le 27 octobre 2017, notre petit-déjeuner Com’in était consacré aux newsletters internes. C’est à cette occasion que nous avons reçu Sandrine Michard, Directrice de la Communication de L’Oréal Eastern Europe, qui a présenté sa stratégie de newsletters à la fois locales et globales.

Au cours de cette rencontre, Sandrine Michard a expliqué comment la solution Madletterz lui a permis d’organiser sa communication interne, et de diffuser une information corporate tout en valorisant les initiatives prises dans chaque pays de la zone Europe de l’Est.

Dans quel contexte avez-vous lancé ce projet de newsletters ?

C’est une newsletter destinée à une région géographique multilangue, avec plusieurs filiales dans un grand groupe international. Le groupe disposait déjà d’outils de communication et d’une pléthore d’informations circulant à la fois sur les marques, les régions, les métiers… Cette newsletter avait donc pour objectif de donner du sens et de la pertinence à l’information que recevaient les collaborateurs de cette région. Au final, deux objectifs : les engager et les rendre fiers de travailler pour l’entreprise.

Quels obstacles avez-vous rencontrés et quelles ont été les solutions ?

Il y avait un obstacle technique : dès qu’on installe un nouvel outil technologique dans une grande entreprise il y a toujours des contraintes de sécurité, surtout que cette newsletter devait être capable de récupérer de l’information interne, mais aussi externe, et de la diffuser à nos collaborateurs. Cette contrainte a finalement été vite passée.

Le deuxième obstacle était culturel : cette nouvelle manière de travailler modifiait les habitudes des équipes communication, puisqu’on allait sur quelque chose de plus digital. Il a donc fallu accompagner ces équipes, et leur vendre la solution. Pour cela, on a essayé de co-construire, pour s’assurer que le projet répondait à un vrai besoin et qu’il s’adaptait, dans sa forme, à des contextes locaux, culturels et linguistiques différents.

Comment voyez-vous l’évolution de l’outil ?

Je vois surtout l’évolution de l’outil dans la puissance de son déploiement. Nous l’avons lancé de manière progressive, en test and learn. En effet, avant d’en faire un outil à très grosse échelle, nous avons commencé par le tester sur des petits groupes afin de pouvoir faire de l’amélioration continue. Or c’est tout l’intérêt de notre solution : avoir des statistiques en continu, au jour le jour, et pouvoir, pour chaque initiative, voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins.

Enfin, nous reverrons peut-être les jours et les rythmes de publications afin d’améliorer les moments où nous utilisons notre outil.

Retrouvez plus de détails sur la stratégie de newsletters internes de L’Oréal Eastern Europe, et revivez l’événement en replay !

Synthèse

La synthèse des ateliers est disponible en remplissant le formulaire ci-dessous.