Papier ou numérique, le journal interne fait partie des outils de communication très prisés des salariés. Pour cause, il leur offre une vision globale sur la vie de leur entreprise. Il est idéal pour impliquer l’ensemble des employés et générer une dynamique de travail positive. Cependant, la réussite d’un tel support nécessite une organisation et certaines règles basées sur la proximité, la qualité, la pertinence et la régularité. Et ce, sur la durée ! Explications.

Règle n°1 : impliquez tous vos collaborateurs

Un journal interne doit être le reflet de la vie de l’entreprise, valoriser et mettre en lumière ses salariés, quel que soit leur poste et leur niveau hiérarchique. Vous l’aurez compris, vous devez éviter de diffuser de l’information provenant uniquement de la direction. Cela n’aurait qu’un effet négatif sur les lecteurs, qui pourraient trouver le journal déconnecté de leur réalité terrain et finir par l’ignorer définitivement. Il est important de créer une proximité entre le journal interne et vos collaborateurs. Ils doivent facilement se l’approprier et se sentir concernés par les sujets abordés. Pour ce faire, le mieux est de jouer la carte de l’humain : montrez vos collaborateurs, donnez-leur la parole.

Règle n°2 : définissez vos objectifs et restez cohérents

Étape primordiale : la ligne éditoriale. Sujets abordés, ton employé… l’ensemble doit être fluide, en parfaite cohérence et surtout compréhensible par l’ensemble des collaborateurs. Une phase de cadrage qui doit être réalisée avec la direction de l’entreprise. La qualité d’un journal interne est non négligeable. Un journal de mauvaise qualité, bâclé, sans ligne éditoriale, risquerait de donner une mauvaise image de la communication interne de l’entreprise, voire de l’entreprise tout court à ses propres salariés.

Règle n°3 : vérifiez la pertinence de vos sujets

Un journal interne doit miser sur des sujets à valeur ajoutée pour ses lecteurs. Les sujets doivent être intéressants pour eux, de sorte qu’ils se sentent concernés, et aient envie de lire chaque numéro de leur journal interne. Comment choisir les sujets ? Certains diront de miser sur les succès, tandis que d’autres préféreront aborder les stratégies, les réalisations, les actions en cours… L’identité et le management interne d’une entreprise vous aideront à trancher. Ils jouent un rôle important dans la constitution du chemin de fer. Pour ceux qui hésiteraient encore, rappelez-vous que votre journal interne doit permettre d’impliquer indirectement chaque collaborateur dans la dynamique de votre entreprise et de ses multiples pôles/secteurs/équipes.

Règle n°4 : optez pour une publication régulière

Quel que soit le format choisi, numérique ou imprimé, vous devez définir une fréquence de diffusion et vous y tenir (mensuelle, trimestrielle ou biannuelle). C’est cette régularité qui permettra à votre journal interne de devenir un rendez-vous régulier pour vos collaborateurs. Vous hésitez ? Dites-vous que plus la diffusion est fréquente, plus vous pouvez traiter de l’actualité « chaude ». Votre journal interne suivra ainsi l’actualité de votre entreprise. Une fréquence biannuelle traitera à l’inverse d’actualité « froide » comme par exemple : un bilan sur une action.

Madmagz - journal interne