Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

La communication interne, clé de la transformation

La transformation des entreprises est un processus de longue haleine. Voici 8 raisons qui font de la communication interne la clé d’une transformation réussie.

Pour aboutir, la transformation d’une entreprise doit être bien préparée. La façon dont elle est perçue par les salariés est en effet cruciale pour sa réussite. La communication interne joue alors un rôle essentiel dans sa mise en place.

La transformation des entreprises, un processus pluriel

Chaque société se façonne au fil du temps, grâce aux différentes générations d’employés. C’est une évolution presque naturelle. Cela passe par de nouvelles attentes, et donc une évolution progressive de l’environnement de travail. On voit ainsi apparaître de nouvelles pratiques managériales.

Des adaptations parfois nécessaires

En parallèle, l’entreprise s’adapte aux nouveautés technologiques. Elle doit donc s’intéresser aux nouveaux outils, aux nouvelles façons de faire pour rester performante et compétitive. On assiste par exemple aujourd’hui à la transformation digitale.

Des transformations liées à l’activité

Les évolutions les plus visibles sont liées au périmètre de l’entreprise. Fusions, acquisitions, restructurations jalonnent le parcours d’une société. En plus des process et des équipes, ce sont alors la taille et la culture de l’organisation qui se trouvent impactées.

Transformation de l’entreprise et communication interne

Lors d’un changement dans l’entreprise les employés passent par différentes étapes, que la communication interne accompagne par :

1) Sa capacité à anticiper une transformation 

Chaque salarié doit être préparé aux changements qui arrivent. L’expertise des équipes de communication interne permet d’anticiper toutes les questions que vont se poser les employés.

Elles doivent donc être informées en amont des évolutions à venir, et du contexte. Elles peuvent ainsi établir une stratégie de communication adaptée.

2) Sa connaissance de l’audience interne

Si la direction a une vision stratégique, la communication interne a une connaissance fine des attentes et des habitudes de lecture des salariés. Elle sait donc quand, sous quelle(s) forme(s) et sur quel canal diffuser les informations liées aux changements en cours.

3) Son expertise éditoriale

Avec les équipes en charge de la transformation, la communication interne conçoit les éléments de langage. Elle identifie les points à vulgariser, ceux qui sont superflus, ceux qui rendent le message plus clair…

Ensuite, elle détermine les différentes facettes de la campagne de communication. Elle est donc force de proposition.

4) Sa maîtrise de la temporalité

Communiquer, c’est aussi savoir quand publier, et savoir répéter. Car il ne suffit pas de diffuser une information pour qu’elle atteigne sa cible et qu’elle soit comprise.

Là encore, la communication interne conseille les équipes techniques. Premiers contenus en amont, gestion de l’annonce, déploiement de la campagne à moyen-terme… Elle s’assure que le contexte du changement est connu de tous. Chacun doit aussi être informé des différentes étapes prévues.

5) Son rôle de relais naturel

Une fois la campagne lancée, le rôle de la communication interne est de :

  • faire passer les messages corporate
  • prendre connaissance des interrogations des employés
  • ajuster les différents contenus pour répondre à ces questionnements
  • assurer la transparence pour garder la confiance des salariés

Ces tâches sont similaires à ses missions quotidiennes. Elle est donc un relais naturel entre les dirigeants et les employés.

6) Son lien avec les managers

Les managers ont les mêmes interrogations que leurs équipes. Mais ils doivent en parallèle les informer et répondre à leurs questions.

La communication interne peut alors leur fournir une « boîte à outils » spécifique. Synthèses claires, informations précises, FAQ… Les managers disposent ainsi des éléments dont ils ont besoin. Là encore, cette collaboration entre managers et communication est le prolongement d’un fonctionnement quotidien.

7) Sa capacité à accompagner la conduite du changement

Qu’il s’agisse d’une fusion/acquisition ou d’une évolution naturelle, les employés doivent s’habituer à la transformation en cours.

De la conduite du changement est alors nécessaire. Pour cela, la communication interne dispose de nombreux outils :

  • diffuser la culture de l’entreprise-mère auprès des salariés de la société achetée
  • mettre en avant les nouveaux outils
  • présenter les nouvelles formations disponibles
  • communiquer régulièrement sur les innovations technologiques du marché

Au fil de ses publications, elle montre également les bénéfices apportés par le changement. Attention cependant à ne pas masquer les aspects négatifs, pour ne pas risquer de perdre la confiance des employés.

8) Sa propre transformation continue

La communication interne doit aussi rester innovante. C’est sa crédibilité et sa légitimité qui sont en jeu. Car annoncer un changement technologique à l’aide d’outils obsolètes risque de ne pas être efficace…

Une veille régulière s’impose donc, en communication comme sur les habitudes de lecture et d’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Aujourd’hui, avec l’essor des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle, la transformation des entreprises est plus rapide que jamais. Les équipes de communication interne sont au centre de cette évolution. Ce sont elles qui vont ancrer l’adaptabilité et la volonté d’innover dans la culture de l’entreprise.

Pour aller plus loin, Com’in News vous recommande : 

Restez
informé !

Recevez chaque mois
le meilleur de l’actu com’interne