Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Les 5 compétences en communication interne indispensables en 2015

compétence communication interne

Comme l’explique Martin SmithDigital Manager de l’agence de communication interne britannique Headlines, la communication interne est en pleine mutation – avec notamment l’intégration croissante des nouvelles technologies et la frontière de plus en plus fine entre les RP, les RH, le marketing et la communication interne. Les connaissances et aptitudes requises pour exercer la profession de communicant interne ne sont donc plus du tout les mêmes qu’il y a cinq ans. Partant de ce constat, il nous livre les cinq compétences qu’il juge indispensables d’avoir en 2015 en bon professionnel de la communication interne. 

1. Avoir des compétences  journalistiques

Aujourd’hui, « tout le monde est journaliste », explique l’expert. Il est donc indispensable de posséder de solides compétences rédactionnelles ainsi qu’une capacité à comprendre et saisir les opportunités qu’offre chaque type de média – notamment la vidéo ou les podcasts, en particulier dans le monde « multicanal » d’aujourd’hui. Un contenu de faible qualité peut avoir un impact négatif sur l’engagement. Il faut donc savoir choisir le bon support et le bon canal.

[su_box title= »Comment moderniser son journal interne ?  » box_color= »#848484″]Insertion de liens, podcasts, vidéos, fonctions collaboratives, statistiques de lecture… Découvrir l’offre de Madmagz[/su_box]

2. Arriver à lâcher prise

Les jours de la communication corporate « top-down » sont comptés. Vos collaborateurs s’attendent à être de plus en plus impliqués dans la communication que ce soit pour produire du contenu, commenter sur les réseaux sociaux ou partager des bonnes pratiques.

3. Savoir écouter… et répondre 

Les communicants internes ont un large choix d’outils de communication à leur disposition pour répondre à la demande de leurs collaborateurs. Le challenge réside dans la bonne articulation des différents outils (« IC mix ») et la capacité à encourager les échanges et la collaboration entre les collègues.

4. Mesurer la réussite

Mesurer la communication interne reste l’un des principaux défis aujourd’hui (lire la récente étude menée par PR Academy). Comme Jane Revell, responsable communication interne de Headlines, l’a indiqué dans un récent article de blog, il n’y a pas une mais plein de manières d’évaluer la communication interne et l’engagement des employés. Néanmoins, il faut prendre le réflexe de mesurer régulièrement et en temps réel la communication interne pour en tirer des informations précises, utiles et exploitables.

5. Etre flexible

La communication interne évolue de telle manière que la flexibilité devient une compétence essentielle. Avec l’arrivée dans les entreprises de la nouvelle génération (lesdits « Millennials »), les professionnels doivent redoubler d’efforts pour produire une communication engageante. Le numérique a également changé les règles. Avec l’essor de la technologie mobile et le BYOD, nous devons nous tenir prêts et disposés à accueillir les nouveaux changements qui adviendront inévitablement.

Cet article est inspiré et traduit de « Skills Internal Communications Professionnals Need in 2015 » (Headlines.uk.com)

Madmagz Com’In vous est proposé par Madmagz, un site Internet qui permet aux entreprises (Celio, Vinci, Nike, L’Oréal…) de moderniser leur journal interne (liens, vidéos, statistiques…). 

journal interne, communication interne