Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Les employés aux commandes du journal interne de London Underground

L’agence de communication beetroot a confié aux employés de London Underground l’intégralité de l’édition du magazine mensuel On the Move. Catherine Duffy, responsable éditoriale de beetroot, raconte à l’Institute of Internal Communication cette expérience inédite. L’initiative s’est avérée être un franc succès et sera réitérée chaque année.

C’était un véritable plaisir d’être impliqué dans cette initiative et si l’occasion se présentait à nouveau, je la ressaisirais sans hésitation.

Projet : confier la réalisation intégrale d’un journal interne aux employés

Les entreprises parlent souvent de “donner la parole” à leurs employés à travers différents canaux. Pour son client London Underground, l’agence beetroot a poussé le concept encore plus loin en confiant l’intégralité de l’édition du magazine d’entreprise mensuel On the Move à un groupe d’employés, parmi lesquels aucun n’avait d’expérience dans l’édition.

Points-clés de la mise en œuvre

Sélection des membres de l’équipe éditoriale

Huit employés de l’entreprise se sont prêtés au jeu. Parmi les membres de l’équipe éditoriale finale figuraient notamment un conducteur de train, un superviseur de station, un assistant du service clients, un signaleur et un planificateur. Ils ont dû prendre en charge le projet de A à Z, qu’il s’agisse du choix et de la réalisation du contenu, des interviews à mener ou encore des photos à prendre.

 Mise en confiance des nouveaux éditeurs

Pour beetroot, gagner la confiance des employés constituait le point central du projet. Au début, les employés craignaient que la direction ne vienne édulcorer leurs articles. La première étape a donc consisté à mettre en confiance les employés en leur assurant que ce ne serait pas le cas afin de garantir l’adhésion de ces derniers au projet.

Catherine Duffy explique néanmoins qu’en discuter autour d’une table est une chose mais mener le projet à terme en est une autre. Comment ont-ils procédé pour que pour huit employés sans aucune expérience dans l’édition délivre un produit digne d’un vrai magazine à temps ? « Dans un premier temps, nous avons rassuré nos éditeurs en herbe, en leur expliquant qu’à moins que leur production ne soit offensante ou injustement critique, il n’y avait pas de raison pour qu’elle soit refusée ».

Communication tout au long du cycle de conception

Le processus était néanmoins plus difficile à gérer. « Une communication régulière tout au long du cycle de conception et d’édition était d’une très grande importance », explique la responsable éditoriale.

bannerWIDEv2

Formation sur les contraintes éditoriales

Planification

Autres éléments essentiels dans cet exercice : assurer une planification stricte et la réalisation d’un chemin de fer. Deux concepts totalement nouveaux pour l’équipe. Il a donc fallu prendre le temps, alors que chacun avait des tâches bien précises à réaliser, de leur expliquer l’importance du rythme et du flux de production. « Entre nous, nous avons abordé la question du calendrier, du fonctionnement d’une publication mensuelle et de la nécessité d’avoir un maximum de contenu écrit prêt à être publié le plus tôt possible afin de garantir un maximum de temps à la production et à la conception ».

Couverture magazine OMT London Underground
Couverture d’On the Move, magazine mensuel de London Underground. Source : Institute of Internal Communication

Techniques rédactionnelles

Catherine Duffy explique également avoir abordé les techniques d’écriture et d’interview et toutes autres contraintes liées à l’édition d’un journal d’entreprise. La cerise sur le gâteau, ajoute-t-elle, a été d’organiser une interview entre le directeur général de London Underground, Mike Brown, et deux des membres de l’équipe, tandis qu’un autre membre de l’équipe prenait les photos. « C’était le meilleur moyen de prouver que l’entreprise soutenait à 100% cette initiative ».

 Nous avons constamment encouragé et rassuré les membres de l’équipe sur ce qu’ils faisaient. L’éditeur et le designer habituels d’On the Move étaient également présents tout au long du processus afin d’offrir soutien et conseil lorsque c’était nécessaire.

 Résultats : un franc succès !

 L’initiative a été un franc succès et elle sera réitérée chaque année.

L’objectif principal du projet était de démontrer que les employés pouvaient s’impliquer de façon sincère et authentique dans la communication de leur entreprise. Cette initiative a également permis de montrer que London Underground était prêt à confier sa publication-phare à ses hommes.

Suite  à cette expérience inédite, Jason Bennet, superviseur de station sur la Central Line, a déclaré : « c’était un véritable plaisir d’être impliqué et si l’occasion se présentait à nouveau, je la ressaisirais sans hésitation ».

Conclusions de Madmagz Com’In

La réalisation collaborative du journal d’entreprise par les employés de London Underground a été un grand succès. Madmagz Com’In vous rappelle les principaux objectifs de cette initiative de communication interne :

  • Implication du personnel : renforcer le sentiment d’appartenance à leur entreprise, susciter l’adhésion du personnel
  • Dialogue / partage : fédérer les employés, créer et resserrer les liens entre les collaborateurs
  • Décloisonnement : faciliter la collaboration verticale (entre employés et managers) et horizontale (entre les différents services)
  • Information : développer chez les employés une meilleure connaissance et compréhension de l’entreprise
  • Valorisation du personnel : favoriser la reconnaissance et la valorisation du personnel, impliquer les employés dans la vie de l’entreprise

Étude de cas publiée sur le site de l’Institut of Internal Communication (disponible en anglais uniquement).

Comment réaliser un journal interne ?

Vous êtes une entreprise ? Madmagz peut vous aider à réaliser ou à moderniser votre journal interne. Voici tous les détails !

footerarticlesv2

message envoyé

Restez
informé !

Recevez chaque semaine
le meilleur de l’actu com’interne