Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Les entreprises face au coronavirus : l’exemple de Radiall

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, nous vous proposons de partager bonnes pratiques et retours d’expérience. Deuxième témoignage : Radiall.  

Radiall est un groupe industriel français spécialisé dans le domaine de la connectique. Il compte 3 500 personnes à travers le monde.

Des sites de production aux équipes du siège, l’entreprise a adapté son dispositif de communication interne. L’éclairage de Marie Jadeau, Responsable Transformation et Communication interne.

Face à l’épidémie de coronavirus, quelles mesures ont été prises en interne chez Radiall ?

Ce sont des équipes réduites qui travaillent sur nos sites industriels en France, et sur les activités qui le nécessitent. Nous avons mené les réorganisations nécessaires pour suivre les consignes gouvernementales.

Concernant le siège social, tous les employés sont désormais en télétravail.

Notre équipe de Direction est en contact quotidien avec différents groupements professionnels, comme le Gifas, pour suivre leurs recommandations, échanger avec nos confrères et partager les bonnes pratiques.

Comment s’organise le télétravail chez Radiall en cette période de confinement ?

Nos collaborateurs du siège social connaissaient déjà le télétravail. Le rythme, habituellement, est d’un jour par semaine.

Nous avons donc mis en œuvre des pratiques pour animer les différentes équipes. Les directeurs d’établissement, par exemple, organisent des réunions téléphoniques hebdomadaires avec les managers. Et les managers proposent des « cafés virtuels » quotidiens à leurs équipes. Ces moments permettent aussi de mesurer le climat, et le ressenti de chacun.

En parallèle, nous sommes en train d’élaborer pour les managers un guide du télétravail, et des conseils pour gérer leur équipe à distance. Ces outils seront conçus à partir d’un baromètre, envoyé à nos collaborateurs, et dont les axes de mesure sont :

  • mon moral
  • l’organisation de mes journées
  • le soutien et l’accompagnement de mon manager
  • la communication en cette période

Quel rôle joue la communication interne de Radiall dans ce contexte particulier ?

Nous avons identifié trois enjeux pour la communication interne en cette période.

D’abord, la transparence en temps de crise. Nous voulons donner de la visibilité sur l’activité des sites et sur la situation actuelle. C’est une démarche de communication forte, et d’informations.

Ensuite, l’accompagnement du télétravail prolongé. Il s’agit d’une approche transverse, visant à maintenir le lien entre les différentes équipes. Les différents contacts, autour de la machine à café par exemple, ne sont plus possibles. Il faut donc trouver une manière différente de les entretenir.

Enfin, nous essayons de faciliter la vie des collaborateurs. Il s’agit notamment de répondre aux différentes questions qu’ils se posent, sur Radiall ou sur leurs droits RH par exemple. Nous mettons également en place un accompagnement pratique sur les outils informatiques.

Ces trois enjeux animent notre dispositif. Nous les ajustons au fil des jours, en fonction notamment de notre point quotidien avec la Direction générale.

Des outils de communication spécifiques ont-ils été créés ?

Pour chacun de ces enjeux, nous avons mis en place des actions dédiées.

Concernant la transparence en temps de crise, par exemple, le Directeur général de Radiall réalise une à deux vidéos hebdomadaires. Il se filme depuis son domicile, et partage la situation à date. Il y explique comment vont les sites, comment va l’industrie dans son ensemble, et présente les prochains enjeux. Ces vidéos sont très attendues par les collaborateurs : elles sont consultées deux fois plus que la moyenne.

Pour l’accompagnement du télétravail, le réseau social interne Radiall&Co tient une place centrale. Tous les jours à midi, nous faisons un post pour inviter les employés à partager leur vécu. Conseils pour réinventer les pauses, nouvelle routine du matin, que faire de son temps libre, recommandations de films, de livres ou de MOOCs… L’objectif est de permettre la transversalité entre les équipes, et d’essayer d’apporter un peu de légèreté. Et les collaborateurs jouent le jeu, postent des photos.

Je pense que le fait d’être confiné crée un besoin de connexion encore plus fort, et donc une envie de partager avec ses collègues.

Pour le troisième enjeu, nous nous sommes inspirés du système de « ticketing » utilisé par la DSI pour gérer les problèmes informatiques. Tous nos collaborateurs peuvent poser leurs questions via cette solution dédiée. Nous les publions ensuite sur un portail. Ainsi, tout le monde a accès aux questions posées et aux réponses apportées.

Comment ce dispositif est-il décliné dans les sites de production ?

La principale difficulté est d’atteindre les personnes non-connectées. Pour cela, nous nous appuyons beaucoup sur les managers, qui sont en contact avec leur équipe toutes les semaines. Ils cascadent les informations principales, et incitent les collaborateurs à se connecter à leur boîte mail.

Nous avons également sollicité notre réseau d’ambassadeurs digitaux. Il s’agit de collaborateurs volontaires qui, depuis 3 ans, accompagnent la montée en compétences de leurs collègues sur les pratiques digitales ; ils sont entre 5 et 10 par site. Ils s’appuient notamment sur des tutoriels vidéo, qui portent par exemple sur la manière de créer des réunions à distance, ou sur la connexion à l’intranet depuis un smartphone. Nous avons rendus ces tutoriels accessibles au plus grand nombre.

Les ambassadeurs ont également prévu des créneaux dans leur agenda, pour organiser des discussions autour de questions informatiques.

Concernant les mesures sanitaires à appliquer, nous avons notamment créé des affiches et des flyers, remis aux collaborateurs. Ils ont été créés pour accompagner la reprise d’activité progressive sur nos sites. Il s’agit de rendre visible l’accessibilité à nos sites, les mesures à suivre pour prendre son poste, et toutes les bonnes pratiques à garder à l’esprit toute la journée.

À votre avis, tous ces changements vont-ils avoir un impact durable sur le fonctionnement de l’entreprise ? 

Je pense surtout que cela va valoriser l’importance du lien entre les personnes. Nous sommes contraints de prendre de la hauteur sur nos pratiques et sur la manière dont nous appréhendons notre rapport au travail et notre lien avec l’entreprise. Nous sommes invités, un peu contre notre gré, à nous concentrer sur l’essentiel : faire preuve d’une grande solidarité et d’une confiance sans faille.

J’espère aussi que cela va faire avancer les mentalités. Les bénéfices du télétravail sont mieux perçus, alors qu’ils pouvaient être invisibles jusque-là. Je pense que cela va donner plus de poids à la voix de certains collaborateurs sur le sujet, car ils parleront d’expérience.

Je pense également que cette crise est une formidable opportunité de renforcer le lien de confiance déjà très fort entre notre équipe dirigeante et nos collaborateurs. La transparence de nos communications et nos dispositifs d’écoute y contribuent fortement.

D’autres témoignages seront ajoutés régulièrement sur notre site. Vous pouvez également retrouver notre série d’articles dédiés pour vous accompagner tout au long de cette période.

L’équipe Com’in remercie Marie Jadeau pour son partage d’expérience.
D’autres témoignages seront ajoutés régulièrement sur notre site. Vous pouvez également retrouver notre série d’articles dédiés pour vous accompagner tout au long de cette période.

Restez
informé !

Recevez chaque mois
le meilleur de l’actu com’interne