Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Maîtriser l’art du discours

La prise de parole en public est un élément incontournable de la vie professionnelle. Et si ce n’est pas forcément vous qui faites le discours, votre expertise de communicant sera sans doute mise à contribution pour revoir les slides ou préparer l’orateur à sa prestation.

Réunion des actionnaires, séminaire d’équipe, inauguration d’un site, annonce de la stratégie annuelle… Autant d’événements qui nécessitent une prise de parole. Et de discours passionnant à présentation soporifique, la frontière est souvent mince. Pour que votre prestation soit un succès, voici quelques conseils inspirés par le site Ragan.

1) Tout dire, c’est en dire trop

Vous connaissez votre sujet, et vous avez envie de partager votre savoir. Mais ne perdez pas de vue le contexte : si les participants assistent à 2 ou 3 discours d’affilée, de quel pourcentage d’informations se souviendront-ils dans une semaine, ou même à la fin de la journée ? Votre objectif n’est pas de tout dire, mais d’exposer l’essentiel de manière claire et concise, pour que votre auditoire comprenne et assimile les principaux points.

2) Réduisez vos slides

Si tout ce que vous dites est écrit sur vos slides, votre discours n’a plus d’intérêt : l’attention des participants va être partagée entre lecture et écoute, et ils finiront par se demander pourquoi vous n’avez pas simplement envoyé votre présentation par mail. Vos slides sont là pour accompagner et agrémenter pour votre discours : utilisez-les pour montrer un graphique, des photos, une vidéo… Votre prestation sera plus vivante, et votre public n’en sera que plus concentré.

3) Faites un discours, pas un spectacle

Insérer quelques touches d’humour ou de légèreté dans votre propos peut permettre de gagner ou de conserver l’attention de votre auditoire. Mais si vous en faites trop, vous risquez surtout de perdre en crédibilité. Donnez de la vie à votre sujet, utilisez quelques traits d’esprit, présentez vos informations sous un angle inattendu, encouragez la participation du public… Mais rappelez-vous que votre objectif est de faire passer un message dans un contexte professionnel, pas de vous donner en spectacle.

4) Croyez en ce que vous dites

Si vous montez sur scène en pensant que votre sujet est ennuyeux ou que votre discours est creux, soyez sûr que votre public le sentira. Et l’effet sera le même si vous vous contentez de lire votre texte de manière monotone. Montrez-leur que vous êtes convaincus par ce que vous dites, et que les informations que vous présentez sont importantes. L’ennui est contagieux, mais l’enthousiasme peut l’être tout autant !

5) Restez vous-mêmes

Vous prenez la parole dans un contexte professionnel, mais cela ne doit pas prendre entièrement le pas sur votre personnalité. Gardez votre ton de voix naturel, bougez, déplacez-vous… Enfin n’ayez pas peur de montrer qui vous êtes. Les participants seront d’autant plus attentifs à ce que vous dites s’ils peuvent s’identifier à vous.

Et pour devenir un bon orateur, n’oubliez pas que le savoir-faire vient surtout de la pratique.

agence communication interne