Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Pas d'orthographe, pas de communication ?


Le web a remis l’orthographe à l’honneur. Tout est de l’écrit : vos posts sur Facebook, sur Viadeo, vos newsletters, vos pages produits, l’adresse de votre site web…
Depuis ma 1ère page HTML en 2000, l’écrit et sa qualité sont devenus des enjeux, une vraie valeur différenciante, après avoir été traité comme anecdotiques.

I – Est-ce vraiment si gênant ?

La qualité de vos écrits influe sur la perception de vos lecteurs (prospects / clients). Une coquille fait rire ; une faute par phrase démontre un manque de soin. Si vous êtes sans attention pour vos propres affaires, alors pour celles de vos clients…

Mon entreprise communique constamment par écrit
Les entrepreneurs et les sociétés se présentent à tout moment par écrit, sur des supports imprimés et digitaux.

  • Lors des démarches commerciales : devis, facture, brochure…
  • Dans l’administratif : courriers aux différents organismes, bulletins de salaires
  • Dans la communication : sur les sites, les messages laissés sur les forums, les réseaux sociaux…
    NDLR : sur les profils des entreprises sur le web, combien de fautes…

II – Quelles solutions ?

Les basiques
Se relire, trouver un dictionnaire, faire relire par un autre collaborateur… tout cela est possible sans dépenser un centime d’euro.
La mauvaise idée est de récupérer des documents d’autres structures et de remplacer la raison sociale par la vôtre. La loi réprime la copie des logos, des slogans, des visuels ; certains documents ont des clauses juridiques non adaptées à votre entreprise et à ses produits et elles peuvent avoir une orthographe pire que la vôtre…

Les expertises en externe
Même réaliser une brochure demande des compétences en design – sauf si vous utilisez madmagz – en marketing et en rédactionnel…
Pour vos documents imprimés et vos supports digitaux (site…), vous pouvez externaliser c-à-d. trouver un prestataire spécialisé.

J’espère que ce post vous incitera à relire vos documents et leur donner un petit coup de correcteur…
NDLR : je suis sûre d’avoir laissé une ou deux coquilles, cela vous permettra de revivre cette perception « quelle horreur, elle ne s’est pas relue » 😉

A très bientôt

Véronique de BeDigitalBusiness