Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Pourquoi "The Palermo Project" ?

2007 a été une année difficile, assez pour que j’éprouve le besoin de partir seul en Sicile une semaine en décembre dernier. Il me fallait faire le point et réfléchir à l’avenir.
Professionnellement, c’était l’impasse : j’avais fait le tour de mon poste, les perspectives d’évolution étaient insatisfaisantes et nébuleuses, et je dépensais toujours plus d’énergie en politicailleries. D’un autre côté, j’avais un désir toujours plus ardent d’entreprendre ce projet. Pourtant, l’idée était bien peu mature et j’étais moi-même loin d’avoir le niveau de connaissance nécessaire. Que faire ?

Je suis plutôt rationnel. Pourtant, la décision de quitter mon travail pour créer ma société ne s’est pas prise sur des bases rationnelles. Lorsque je l’ai par la suite annoncée, deux ou trois de mes connaissances ont parlé de – pardon mesdames – cojones. Si étrange que cela puisse paraître, c’est précisément à ce niveau que s’est prise la décision ! Le cerveau n’a fait que ratifier. Je serais curieux d’un avis scientifique ! Comme de celui d’une représentante du beau sexe, puisqu’il y a bien sûr des femmes entrepreneurs.

Par la suite, il était bien naturel que je baptise le projet du nom de la ville où j’ai pris la décision de l’entreprendre. Ce qui est heureux, c’est cette poétique photo de la riviera de Palerme. Comment ne pas la choisir pour symbole ? C’est ce que je fis et… alea iacta est !