Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Quel est l'impact du RSE sur les RH et la communication ?

RSE, communication, RH

A l’occasion du troisième petit déjeuner “Communication interne & numérique”, Sarah Alezrah, Rédactrice en chef des médias et du digital interne chez Bouygues Telecom, est venue présenter un retour d’expérience sur le réseau social d’entreprise du groupe et sa vision sur les nouvelles façons de travailler liées à ce nouveau outil. A cette occasion, elle s’est particulièrement intéressée à l’impact du RSE sur le métier de communicant et les Ressources Humaines.

Lorsqu’on met en place un RSE, il faut constamment évangéliser, faire de la pédagogie.

Complémentarité communication descendante / communication multi-contributive

Lorsque Sarah Alezrah présente la homepage de son portail Intranet, le constat est flagrant : il y a clairement un mélange de communications top-down et multi-contributives. On y retrouve en effet une news quotidienne, la revue de presse, les communiqués de presse et tout un tas de contenu réalisé par les équipes de communication interne, à gauche, et, sur la partie droite, le mur de notifications des communautés que le collaborateur suit sur le RSE. Finalement aujourd’hui, les deux sont loin de s’opposer, elles sont complémentaires et s’enrichissent mutuellement. « Le collaborateur a accès à des informations décodées par les services de communication et des communications plus spontanées, moins encadrées et de plus en plus utiles pour sa journée de travail, notamment ceux sont des communications liées à ses projets », explique Sarah Alezrah.

Il y a donc aujourd’hui un simili de convergence entre ces deux types de communication, d’autant plus chez Bouygues Telecom, qui a également intégré des fonctionnalités 2.0 en 2010 sur son Intranet : le collaborateur a notamment la possibilité de « liker » une news sur l’Intranet ou faire un commentaire sur le magazine vidéo interne.

L’entreprise veut même aller plus loin. « Notre projet en 2015, c’est d’aller vers une interface unique, où l’on ne distinguera plus l’intranet et le RSE ».

impact rse sur communication et RH
Capture écran de la homepage du portail intranet « Wooby » de Bouygues Telecom.

Le communicant devient « accompagnateur digital »

« Outre cette frontière entre le 1.0 et le multi-contributif, notre métier de communicant change aussi car lorsqu’on lance le RSE, on se heurte à des personnes bloquées qui ne veulent pas utiliser le RSE. L’argument souvent entendu étant  : »j’ai pas le temps ». Néanmoins, je crois qu’il faut faire comprendre au collaborateur qu’il faut accepter de perdre du temps au début pour en gagner ensuite », explique Sarah Alezrah.

Il faut faire comprendre au collaborateur qu’il faut accepter de perdre du temps au début pour en gagner ensuite.

« Notre RSE n’aurait pas eu ces statistiques au bout de quatre ans si on n’avait pas fait de la pédagogie. C’est un combat permanent. On va vers les métiers pour comprendre leurs problématiques. Il faut continuer à sans arrêt faire de la pédagogie. On peut en faire de façon ludique, de façon événementielle, faire des démos, etc. Montrer l’usage aux collaborateurs ».

Autre astuce confiée par Sarah Alezrah : « Créez des communautés d’entraide. C’est essentiel pour amener des gens sur le RSE. Nous, par exemple, on a supprimé la hotline informatique et on a créé un centre d’assistance bureautique virtuel qui a sa communauté d’entraide sur le RSE et ça fonctionne comme un forum. Quand on a un problème qui nécessite de déclencher un ticket d’incident, c’est toujours possible. Mais avec cette nouvelle façon de fonctionner, on est passé de 8000 à 1500 tickets d’incident. On a gagné 2 millions d’euros d’économies en deux ans ».

Analyse, mesure et ROI des actions de communication interne

2 millions d’euros d’économies réalisées en deux ans … A l’heure où l’on demande de plus au plus aux services de communication interne de montrer le ROI de leurs actions, ces chiffres sont précieux. « Quand vous autonomisez le collaborateur et qu’on le forme à auto-régler ses problèmes,  vous pouvez justifier auprès de la direction d’un ROI ».

A noté que dans Sitrion, « chaque animateur de communautés a ses propres statistiques journalières. Et les administrateurs ont un global de statistiques ». « Mais c’est assez léger comme statistique », regrette Sarah Alezrah, avant d’ajouter  « Moi, j’aimerais investir dans un vrai outil de gouvernance lié au RSE pour une analyse plus approfondie ».

Détection des potentiels et des expertises

Quid de l’impact sur les RH ? Via le profil enrichi, le collaborateur va s’auto-tagger ses compétences, ses expertises, etc. « C’est potentiellement une source énorme et exponentielle d’informations sur le collaborateur », confie Sarah Alezrah. « On pourrait imaginer demain des systèmes agiles, souples et riches qui permettraient de détecter d’une autre façon les potentiels (expertises et compétences) dans l’entreprise grâce au profil enrichi et au moteur de recherche ».

« Dans d’autres entreprises », poursuit Sarah Alezrah, « j’ai aussi vu des systèmes d’évaluation des collaborateurs en fonction des like et des partages. Cela dépend vraiment de la culture d’entreprise. Je ne crois que pas cela marcherait chez Bouygues Telecom. En revanche, récompenser de façon virtuelle et ludique, par exemple le meilleur contributeur du mois, pourquoi pas ».

Profil enrichi RSE détection des talents

Knowledge management

Autre question qu’il faut se poser : que faire de toutes ces informations issues des profils enrichis et des communautés ? Quid du knowledge management ? Comment organiser cette masse d’information ? Peu d’entreprise ont trouvé des réponses.

Flexibilisation du travail : télétravail et flex office

« D’autant que finalement, on voit qu’en parallèle des RSE, ds nouvelles formes de travail poussent les murs de l’entreprise vers l’extérieur. Chez Bouygues Telecom, nous avons mis en place il y a un an le télétravail sous forme de pilote, sur 10% des collaborateurs. « Or, quand on travaille seul chez soi, on est coupé de ses collaborateurs. D’où l’importance de la messagerie instantanée, du RSE et de la visio ».

En parallèle du télétravail, Bouygues Telecom a également mis en place le flex office. « Je peux m’installer physiquement à n’importe quel poste de travail », explique Sarah Alezrah. « C’est important de recréer du lien et de la convivialité et le RSE permet ça ».

télétravail, RSE

La mise en place des RSE bouleverse ainsi les relations et les rôles dans l’entreprise, que ce soit au niveau des collaborateurs, du top management ou des métiers communication et RH. Et vous, quel impact avez-vous noté sur ces fonctions ? Quelle est votre politique avez-vous adoptée en matière de gestion des données issues du RSE ? Comment gérez-vous ce nouveau rôle du communicant devenu « accompagnateur digital » ?

A lire également :

Compte-rendu du troisième Petit Déjeuner « Travailler autrement avec le Réseau Social d’Entreprise » (format PDF)

Magazine créé avec Madmagz.

Madmagz Com’In vous est proposé par Madmagz, un site Internet qui permet aux entreprises (Nike, L’Oréal…) de moderniser leur journal interne (liens, vidéos, statistiques…)

 

Inscription au prochain petit déjeuner Commununication Interne & Numérique le 27 mars 2015 : « Zéro email, une révolution digitale au service de la productivité ? Intervention de Sarah-pearl Bokobza, Head of Global Internal Communication d’ ATOS. 

 

Chargement en cours…