Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Radio interne : 8 astuces pour gagner de l’audience

Screenshot 2014-12-10 at 10.49.24 AM
Enregistrement d’une émission de la radio interne d’Immobilière 3F « 3FM, la radio des gardiens »

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans la radio d’entreprise : la SNCF, Monoprix, Vinci et récemment Immobilière 3F… Le point commun entre la plupart de ces entreprises ? Une partie de leurs salariés ne travaillent pas au siège, sont parfois isolés, voire “déconnectés”. Comment garantir le succès de sa radio interne ? 8 conseils pour gagner de l’audience.

Valorisation et interactivité

Ne vous contentez pas de relayer la parole des dirigeants. Les collaborateurs ont besoin de se sentir concernés, revalorisés ! Il faut leur permettre de s’exprimer, que ce soit par l’intermédiaire de reportages ou d’interviews ou encore de dédicaces, jeux concours ou émissions en direct. “On diffuse toujours le témoignage d’un gardien. La parole des pairs donne de la crédibilité et les gardiens veulent entendre leurs collègues”, explique Carole Thomas d’Immobilière 3F.  

Un sommaire varié

 

Comme l’explique Carole Thomas, la radio ouvre de multiples possibilités, alors profitons-en pour varier le contenu des émissions : des interviews d’expert, des reportages, des portraits, des jeux, des dédicaces, etc.

Un format court

 

Pour une émissions réussie, le format doit être concis. L’étude de satisfaction menée par Immobilière 3F a prouvé que les auditeurs commençaient à décrocher aux alentours de 10 minutes. Pour Hervé Pouchol, DG de HPP Radio d’Entreprise, le format ne doit pas dépasser 3 minutes.

Une qualité professionnelle

 

Externaliser sa radio d’entreprise, cela a un coût, mais qui vaut certainement la peine d’être payé. Pour une émission de qualité, il est recommandé aux entreprises de faire appel à des professionnels, que ce soit pour animer les émissions ou pour la partie d’investigation et d’interviews des salariés. La radio est un métier qui ne s’improvise pas. Une solide équipe en interne est également essentielle ! Veille pour être en phase avec les besoins d’information des collaborateurs, repérage d’équipes à interviewer, lien avec la hiérarchie, brief du journaliste, animation du comité de rédaction, co-écriture des scripts avec l’agence…”C’est cet investissement qui fait le succès du média”, assure Carole Thomas.

Une touche ludique

 

Ce n’est un secret pour personne, c’est souvent le jeu qui favorise l’engagement et l’adhésion des employés. N’oubliez pas d’intégrer cette composante dans vos émissions : dédicaces, jeux concours, devinettes, etc. “Pour une grande enseigne de bricolage, on avait parlé des limites de vitesse autorisées sur les parkings lors d’une de nos chroniques. A la fin de la chronique, j’ai posé la question aux auditeurs “quelle est la limite de vitesse autorisée sur les parkings ?” et ils devaient répondre par mail pour gagner un prix. On a eu énormément de réponses, ce qui prouve que nos émissions sont écoutées. Et c’est un bon moyen de voir aussi si les collaborateurs ont retenu l’info”, raconte Hervé Pouchol.

Diffusion et rediffusion

 

Où écoute-t-on sa radio ? Sur le web pour de nombreuses entreprises, par téléphone pour Immobilière 3F en raison des restrictions techniques… Dans la mesure du possible, essayez de multiplier les lieux de diffusion de votre émission : Intranet, RSE, site Web, etc. Et surtout, proposez des rediffusions ! L’enquête de satisfaction réalisée par Immobilière 3F sur la radio interne a souligné le fait que la rediffusion était très importante pour des raisons évidentes de disponibilité des collaborateurs. “Nous disposons par ailleurs d’une médiathèque, disponible en ligne, où les collaborateurs peuvent réécouter les émissions”, ajoute Carole Thomas.

Des émissions en public

 

Conseil numéro 1 d’Immobilière 3F : essayez si vous pouvez de réaliser des émissions en présence des principaux concernés, les auditeurs ! L’entreprise monte à 60% de taux d’écoute lors de ces émissions, qui offrent en plus la possibilité aux collaborateurs de s’exprimer sur le plateau, sans langue de bois.

Une bonne communication

 

Bien sûr, l’émission de radio sera d’autant plus écoutée que les auditeurs seront avertis de sa diffusion au bon moment et par le bon média : push mails et push SMS sont indispensables la veille de la diffusion, avec l’envoi du sommaire de l’émission.

A lire également :