Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Le RSE : l’avenir de la communication interne, mais à quelle condition ?

Alors que les intranets sont devenus incontournables pour la communication interne des entreprises (voir les résultats de la dernière étude réalisée par McKinsey sur le sujet), on constate une évolution dans leur utilisation ces dernières années. Finie l’ère de l’intranet difficile d’utilisation et sous-exploité. Celui-ci a connu de profondes mutations, développant un grand nombre de fonctionnalités. Cet outil de communication a néanmoins tendance à laisser la place au Réseau Social d’entreprise (RSE). Pour autant, ces RSE ne remettent pas en cause les anciens outils de communication interne tels que le journal interne ou la newsletter, et se révèlent même complémentaires.

L’avènement du social dans la communication interne

De plus en plus d’entreprises, mais également des institutions publiques, ont investi dans la mise en place d’un véritable réseau social interne. Ces RSE permettent à tous de s’exprimer au sein de l’entreprise en postant une actualité ou un statut, mais ils ont également un but pratique. Ils facilitent en effet la circulation d’informations en permettant le téléchargement des documents de référence, le suivi du calendrier ou l’annuaire des contacts selon les services. Avec la possibilité d’ouvrir le réseau aux clients, fournisseurs et autres partenaires, ces réseaux permettent même des gains de productivité importants, notamment en accélérant la transmission d’information, comme le souligne Jérome Bailly, analyste en communication. Le sentiment d’appartenance à l’entreprise est renforcé par les échanges qui ont lieu sur ces réseaux, mettant en valeur les actions de chacun dans l’organisation. Ces nouveaux outils nécessitent néanmoins l’adoption de nouvelles méthodes de management afin de bénéficier de tous les avantages qu’ils offrent, comme le souligne le spécialiste Gilles Wybo dans son article “Ces DRH qui accompagnent la révolution digitale” (Stratégies, n° 1730).

Des échanges en ligne qui nécessitent l’utilisation de supports traditionnels

Si le RSE est en vogue, cette nouvelle forme de communication interne n’exclut pas pour autant l’utilisation d’autres supports. Bien au contraire selon l’étude d’Arnaud Damien retraçant de nombreux témoignages et qui met en avant la nécessité de conserver une communication traditionnelle. Dans l’un de ces témoignages, Ségolène Pujos, directrice conseil d’Alphacoms, insiste sur la complémentarité qui existe entre la communication via le RSE et la rédaction régulière d’un magazine interne. Ce dernier a en effet l’avantage de créer un projet commun lorsque chaque employé peut choisir un article à rédiger. De tels services sont offerts par différentes plateformes telles que Madmagz, pouvant être utilisées depuis un RSE,  permettant de renforcer les liens “réels” au sein de l’entreprise. Une telle forme de communication permet également de mettre en valeur certaines informations, bien souvent noyées dans la masse des mails reçus chaque jour. Si la communication interne en ligne permet de renforcer les échanges et d’accélerer la circulation de l’information, celle-ci ne peut néanmoins se priver d’une communication sur supports plus traditionnels abordant des sujets de fond. En outre, comme le souligne Aurore Tixier, directrice de communication de l’Ecole Nationale des Arts et Métiers, ces outils de communication permettent de répondre à la volonté des jeunes générations de croire en leur entreprise et en ses produits, en offrant un suivi de long terme et complet sur ses activités.

Quelle stratégie pour développer son RSE et stimuler la communication interne

Pour obtenir un maximum d’avantages de l’utilisation du RSE, une étude de Mc Kinsey démontre qu’il y a trois impératifs :

  • quantifier les bénéfices (rapidité d’accès à une expertise en interne, réduction des coûts,…)
  • investir dans les changements organisationnels (RSE de qualité, il existe un grand nombre d’entreprises spécialisées)
  • utiliser plusieurs plateformes avec un grand nombre de fonctionnalités pour renforcer l’adoption générale de ces outils.

La Poste vient par exemple de mettre en place son RSE et l’a étendu en y ajoutant, à la demande des salariés, la possibilité d’héberger des projets communs, et en particulier la rédaction d’un magazine interne (voir le projet). Sources :

Restez
informé !

Recevez chaque mois
le meilleur de l’actu com’interne