Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Syndicats, communication interne et crise sanitaire

La crise sanitaire a profondément affecté le fonctionnement de l’entreprise. Qu’en est-il alors de la relation entre les syndicats et la communication interne ?

L’expression « communication interne » désigne en général les messages et contenus diffusés par l’entreprise à ses salariés. Pourtant, il existe d’autres types de communication en interne. La transmission d’informations entre les employés, par exemple, en est une. Mais il y a aussi la communication syndicale.

Communication interne vs communication des syndicats

À partir du moment où l’entreprise compte un délégué syndical, celui-ci va avoir un rôle :

  • de lien entre les employés et le syndicat
  • de représentation du syndicat auprès de l’employeur

Une communication syndicale se met donc alors en place. Les formes qu’elle prend dépendent en partie de l’accord collectif conclu. Mais elle utilise en général les tracts, l’affichage ou encore un espace dédié de l’intranet.

C’est donc une circulation d’informations parallèle à la communication corporate. Les volumes et la fréquence ne sont souvent pas comparables. En revanche, les thèmes abordés se rejoignent parfois, même s’ils sont présentés sous des angles différents.

Des discours complémentaires

Ce sont aussi deux paroles qui, parfois, s’opposent. Sur certains sujets, la voix des syndicats et celle de l’entreprise peuvent porter des messages différents.

À l’inverse, la communication interne se fait de temps en temps l’écho du travail des syndicats. Par exemple, lorsqu’elle présente les accords sur la revalorisation des salaires ou sur la mise en place du télétravail.

Un équilibre remis en cause par la crise sanitaire

Avec la crise sanitaire, et surtout le confinement, c’est tout le fonctionnement classique de l’entreprise qui a été bouleversé. Il y a eu une mise en lumière des activités dites essentielles à la société dans son ensemble, qui ont donc été distinguées des autres.

La période a aussi sollicité certaines fonctions plus que d’autres. Et ce, au sein même des organisations. D’abord les salariés sur le terrain, bien sûr. Mais aussi la communication interne, qui a su prouver son importance. Il y a eu une remise en question du rôle de chacun, de la valeur ajoutée des différentes activités.

Mais les communicants internes ont aussi mis l’accent sur l’importance de la cohésion au sein de l’entreprise… Et sur la valeur, parfois sous-estimée, des liens humains.

Syndicats et crise sanitaire

En parallèle les syndicats ont participé, de près ou de loin, aux réorganisations du travail rendues nécessaires par le confinement. 

Cela a été le cas au sein de la métropole lyonnaise, par exemple. Elle a consulté plus fréquemment les syndicats dans un « objectif commun de protection des salariés », comme l’explique la DRH dans cet article de Weka. La collectivité et les organisations syndicales ont donc communiqué de manière plus intensive entre elles.

Et lors du déconfinement, syndicats et métropole ont opté pour une communication partagée pour présenter le bilan de la gestion de crise. Ils ont ainsi pu aborder à la fois les succès et les points plus négatifs.

Communication interne et communication des syndicats, vers un rapprochement ?

La crise sanitaire, puis la période de retour au travail dans les locaux des entreprises, ont donc mis en lumière le rôle primordial des syndicats et de la communication interne.

Les syndicats ont été, plus peut-être que d’habitude, sollicités concernant les conditions de travail à mettre en place. Ils ont ainsi pu donner leur avis et leurs recommandations sur le sujet. Ils ont aussi participé, et participent encore, à l’élaboration des nouvelles organisations du travail qui apparaissent.

La communication interne, de son côté, a diffusé ces nouvelles mesures à l’ensemble des salariés. Pendant le confinement, elle représentait aussi le lien entre l’entreprise et ses employés, et entre les différentes populations internes.

Son champ d’action s’est même parfois étendu puisqu’elle s’est mise véritablement au service des collaborateurs. Ainsi chez Radiall, par exemple, les communicants internes ont mis en place des outils pour que les salariés puissent s’informer facilement concernant leurs droits RH.

Communication interne, syndicats et transparence

L’isolement et l’inquiétude des salariés pendant le confinement a aussi amené de nombreux services de communication interne à prendre le parti de la transparence.

Beaucoup d’entreprises ont opté pour ce nouveau fonctionnement. Il encourage donc la diffusion des informations à tous les salariés… Et ce, qu’il s’agisse de bonnes ou de mauvaises nouvelles.

Cette circulation plus libre des informations semble pouvoir permettre de resserrer les liens entre la communication interne et les syndicats. En travaillant ensemble, ils permettront aux employés d’être véritablement tenus au courant des différents aspects du fonctionnement de leur entreprise.

L'invité com'in (17)

L'app mobile pour créer du lien et informer tous les collaborateurs

Webinar interactif le 27 nov. à 9h30

Days
Hours
Minutes
message envoyé

Restez
informé !

Recevez chaque semaine
le meilleur de l’actu com’interne