Que deviendra le journal interne en 2018 ? Aura-t-il disparu ? Non, bien au contraire. Mais le support le plus traditionnel de la communication interne va devoir apprendre à se renouveler, à s’adapter à nos nouvelles manières de consommer du contenu, aux nouvelles attentes des salariés, aux codes du web et à une approche crossmedia pertinente.

L’adoption des codes du web n’est plus une option !

Commençons par répondre à votre grande inquiétude : non, l’adoption des codes du web n’a rien à voir avec la mort du print ! En effet, l’attachement au papier est encore tel que le magazine interne physique a encore de beaux jours devant lui. En revanche, il est absolument indispensable d’en renouveler la forme, et les contenus. En effet, le journal interne d’entreprise doit s’adapter aux manières dont nous consommons l’information dans notre vie personnelle, et effacer, du moins dans ses codes, les frontières entre les médias professionnels et ceux de la sphère privée. Or, dans notre vie privée, nos nouvelles manières de consommer l’information sont intimement liées à notre usage du mobile. Nous recevons chaque jour une pléthore d’informations via notre smartphone, que nous lisons sans même y penser. Alors, quels sont les formats qui marchent ?

  • Les textes y sont courts, car la petite taille d’un écran de mobile ne convient qu’à une information directe, concise et sans détour. Par exemple, les flash infos, les brèves ou les tweets !
  • On y trouve un grand nombre d’images, qui offrent une expérience au-delà de l’information diffusée. Les vidéos y ont même une place majeure : c’est le degré supérieur de l’expérience, qui ne sera bien entendu disponible que sur un journal digital. Des médias comme Konbini ont magnifiquement compris l’importance de ce format, en créant des rendez-vous vidéos notamment sur leur page Facebook. Bref, jouez avec les visuels et rendez-les indispensables !
  • Les contenus sont ludiques : nous n’avons que très peu de temps pour lire un texte brut. En revanche, dès que le format devient une infographie ou une interview rigolote avec un visuel attractif, là nous prenons le temps de la lire, car la consommation de l’information devient plaisante, ludique.

Envie d'un journal interne simple et moderne ?

La presse lifestyle pourrait bien devenir votre première source d’inspiration

La majorité des tendances éditoriales citées ci-dessus nous vient du monde des médias lifestyle. Quel que soit leur format, ces publications ne cessent de se réinventer pour rester divertissantes. Ce sera d’ailleurs le maître-mot de cet article : le journal interne doit lui aussi devenir divertissant. Il doit délivrer des messages stratégiques, informatifs, valorisants, fédérateurs, tout en offrant aux salariés une expérience agréable, qui vient s’insérer comme un plaisir hors du temps de travail (pendant les pauses, dans les transports, pendant les pauses, etc.). Parce que, rendons-nous à l’évidence, tous les salariés n’aiment pas suffisamment leur entreprise pour en lire le magazine institutionnel de 80 pages sans image pendant leur pause café.

Optez pour une approche cross-média afin de satisfaire tout le monde

Il y a ceux qui ne peuvent se passer d’un support papier. Et puis il y a les geeks, les vrais, ceux pour qui plus rien n’a de sens en dehors de leur écran. Et il est bien possible que votre entreprise réunisse ces deux types de personnes. Vous avez  donc intérêt à proposer un journal interne papier, qui sera donc le magazine lifestyle de votre entreprise, et puis son jumeau digital qui pourra être agrémenté de vidéos et autres contenus enrichis (vous vous demandez comment intégrer des vidéos dans la version digitale de votre magazine ? Rien de plus simple avec Madmagz !).

Pour un journal interne simple, moderne et collaboratif