Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Travail sur écran : 7 conseils pour faire adopter la bonne posture à vos collaborateurs

Qui dit travail sur écran dit aussi importance de l’ergonomie du poste de travail. Voici nos 7 conseils pour aider vos salariés à adopter la bonne posture.

Fatigue visuelle, fatigue musculaire, douleurs dans la nuque, le dos ou les poignets… Autant d’effets qui peuvent être évités par l’adoption d’une posture ergonomique lors du travail sur écran.

Dans ses locaux, l’entreprise fournit en général à ses employés le matériel adéquat. Mais dans le contexte actuel, il lui faut aussi accompagner les salariés en télétravail pour les aider à installer chez eux un poste de travail ergonomique.

De nombreuses organisations ont rédigé et diffusé un guide général des bonnes pratiques en télétravail. Ce document devrait alors comporter un chapitre dédié à l’ergonomie, avec des conseils, des exemples et des visuels.

Nos 7 conseils pour optimiser les postes de travail sur écran des employés en télétravail

Pour la rédaction de cet article, nous nous sommes appuyés sur les recommandations de l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS).

1) Connaître la posture adaptée pour le travail sur écran

Il n’existe pas de posture parfaite. Car même la posture idéale, si elle est tenue trop longtemps, devient inconfortable. Cependant, la posture décrite ci-dessous permet de prévenir l’apparition des troubles musculo-squelettiques liés au travail sur écran.

Il faudrait donc s’installer :

  • les pieds à plat sur le sol (ou sur un repose-pieds plat)
  • avec les coudes à angle droit (ou légèrement obtus)
  • les avant-bras proches du corps, en appui occasionnel sur le bureau
  • les mains dans le prolongement des avant-bras
  • le dos droit ou légèrement en arrière, soutenu par le dossier de la chaise
schéma travail sur écran
Schéma de l’INRS portant ses recommandations pour la position assise

2) Ajuster la position de l’écran par rapport à la sienne

Le positionnement de l’écran est essentiel. Dans l’idéal, il se situe à 50-70 cm de l’utilisateur. Cela correspond environ à une longueur de bras. Son bord supérieur doit arriver au niveau des yeux.

Si le poste de travail comporte plusieurs écrans, il faut les accoler et les placer en arc-de-cercle par rapport à l’utilisateur. Leurs réglages (en hauteur et concernant l’affichage) doivent être similaires.

Et si vos employés travaillent en parallèle sur écran et sur des éléments papier, conseillez-leur d’utiliser un porte-document ou un petit pupitre. Cela permet de positionner le document à la même hauteur que l’écran. Cette installation limite la fatigue de la nuque et des yeux.

3) Disposer des périphériques nécessaires à un poste ergonomique de travail sur écran

Pour le télétravail, la majorité des entreprises fournissent des ordinateurs portables. Pour que les salariés puissent être à bonne distance de leur écran, elles devraient donc aussi leur fournir un clavier et une souris. Cela permet aux employés de surélever leur ordinateur pour que l’écran atteigne la hauteur recommandée.

La position optimale pour le clavier se situe à 10-15 cm du bord du bureau. L’utilisateur peut ainsi appuyer (mais pas en permanence) ses poignets sur la table. La souris, quant à elle, doit correspondre à la forme de la main de l’utilisateur. Prévoyez donc plusieurs modèles à proposer à vos salariés, afin qu’ils puissent opter pour la souris qui leur convient le mieux.

4) Bien choisir le mobilier

Comme pour la posture, il n’existe pas de mobilier parfait. Tout dépend des caractéristiques physiques de chacun. Et, en télétravail à domicile, les salariés vont probablement utiliser du mobilier qu’ils possèdent déjà. Conseillez-leur cependant d’opter pour une chaise à roulettes dont le siège, le dossier et les accoudoirs sont réglables.

Il est important de pouvoir facilement bouger et se déplacer. Travailler debout sur de courtes périodes, en alternance avec le travail assis, est également recommandé. Si vos employés disposent d’un comptoir de cuisine en hauteur, par exemple, ils peuvent s’en servir. Dans ce cas, le positionnement par rapport à l’écran est le même que décrit plus haut.

5) Trouver le bon endroit pour s’installer

Là encore, dans un contexte de télétravail, tout dépend de la configuration du domicile de chacun. Voici cependant les éléments à privilégier pour bénéficier d’un environnement de travail adapté :

  • ne pas s’installer face ou dos aux fenêtres, pour éviter d’être ébloui par le soleil
  • avoir un éclairage suffisant, et si possible indirect (dirigé vers le plafond ou les murs)
  • choisir une pièce à l’écart des sources de bruit
  • disposer quelques plantes vertes à proximité pour optimiser le taux d’humidité

6) Se ménager des pauses régulières

Même avec un poste de travail optimal, il n’est pas recommandé de garder trop longtemps la même posture. Surtout si elle consiste à avoir les yeux rivés sur un écran. Pour éviter l’apparition de troubles musculo-squelettiques chez vos salariés, conseillez-leur de faire des pauses régulières.

Dans le cadre du télétravail, il faut que cette recommandation soit formulée clairement par l’entreprise. Chacun doit se sentir libre de dire, si on lui fait remarquer qu’il n’a pas répondu immédiatement à un message, qu’il prenait une pause.

L’INRS recommande de faire des pauses d’un quart d’heure toutes les 2 heures, et même de 5 minutes toutes les heures si la tâche effectuée sur l’écran demande une concentration intensive. Et faire une pause signifie quitter son poste de travail et effectuer quelques pas, par exemple en allant se chercher un café.

7) S’appuyer sur les managers

En télétravail, les liens entre l’entreprise et ses salariés sont distendus. Les managers, en revanche, gardent un contact régulier avec les membres de leur équipe.

Encouragez-les à prendre régulièrement des nouvelles de leurs collaborateurs, à leur demander comment ils vont. Ils peuvent se faire le relais des conseils ci-dessus afin d’améliorer le quotidien de chacun, même à distance.

Grâce aux informations récoltées, l’entreprise peut également faire le point sur les moyens à mettre en œuvre pour améliorer les conditions du télétravail. Cette étape est d’autant plus essentielle que le travail à distance s’ancre désormais dans les habitudes des salariés. Aux organisations de s’attacher à préserver le bien-être de leurs employés dans cette nouvelle configuration !

Découvrez notre livre blanc spécial Newsletter interne !

Conseils, idées, exemples ... tout ce qu'il faut savoir pour créer ou améliorer votre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Chaque semaine, recevez des conseils et le meilleur de l'actualité en com' interne