Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Tumblr : l'art du social

Tumblr

Le récent article de Fred Cavazza sur Tumblr m’a fait réaliser que je n’avais jusqu’alors jamais écrit de billet sur ce remarquable outil de publication. Du coup, je mets les bouchées doubles : après celui consacré à son API, en voici un à son succès.

Et autant le dire d’emblée : quand on se penche sur le sujet, on y découvre plusieurs pratiques dont nombre d’entrepreneurs du Web peuvent faire leur miel.

Citons d’abord l’article de Fred pour donner une idée du succès de la plateforme :

Tumblr est un modèle de réussite avec une activité qui a littéralement explosé en à peine un an : 33 millions de comptes ouverts pour 12 milliards de publications, 13 milliards de pages vues par mois […].

Fred livre également son explication de ce succès :

le succès de Tumblr ne repose pas sur sa richesse fonctionnelle, mais plutôt sur son positionnement.

Ce n’est pas faux, mais il y a une dimension de Tumblr qui n’est pas évoquée et qui joue un rôle cardinal dans son succès : la dimension sociale. Je me propose de l’analyser au travers de quatre de ses aspects.

Interaction avec les blogs et les articles

Succès Tumblr 01

Tumblr propose de s’abonner à un blog (follow : comme Twitter) afin d’en recevoir les articles.

Succès Tumblr 02

Pour les articles de blog, Tumblr propose deux possibilités d’interaction :

  • like : cela permet d’ajouter l’article à ses favoris
  • reblog : à la manière de la fonction retweet de Twitter, c’est republier l’article sur son blog, de telle manière à ce que vos lecteurs puissent le lire.
Like et reblog comptent comme des interactions (notes) et sont répertoriées au pied des articles, en même temps que leur auteur. Ainsi, je sais qui a aimé ou reblogué un article que je suis en train de lire et je puis, en cliquant sur son pseudo, accéder à son blog. Notons au passage que Tumblr, nativement, ne permet pas de laisser de commentaires.

Dashboard

Succès Tumblr 03

Le dashboard, c’est l’équivalent de la timeline de Twitter : c’est la page par défaut à laquelle j’accède quand je me connecte à Tumblr. J’y trouve, par ordre de fraîcheur décroissante, mes articles (dont mes reblogs) et les articles des blogs auxquels je suis abonné (dont leurs reblogs).

Chaque article est directement consommable (écouter une musique, voir une video, lire, etc.) sans que j’aie à me rendre sur le blog d’origine. Il m’est aussi d’emblée indiqué son nombre d’interactions et je puis en un clic interagir à mon tour : le liker ou le rebloguer.

Succès Tumblr 04

Le dashboard me propose d’autre part plusieurs façon d’explorer les contenus publiés par les autres blogueurs.

Succès Tumblr 13

Tout d’abord, je puis retrouver en un clic les blogs auxquels je suis abonné et les articles que j’ai aimés.

Succès Tumblr 05

Je puis aussi rechercher des articles auxquels sont attachés des mots-clés (tags : on peut en effet « taguer » les articles que l’on publie).

Succès Tumblr 06

Et quand on clique sur « Explore more tags », on tombe sur un véritable portail !

Succès Tumblr 07

Les images représentent un mot-clé et, quand on clique dessus, on découvre un dashboard ad hoc où paraissent tous les articles publiés affublés du mot-clé.

Succès Tumblr 08

Il m’est alors proposé de m’abonner à ce dashboard thématique…

Succès Tumblr 09

pour ensuite y avoir accès à tout moment en un clic depuis mon dashboard.

Succès Tumblr 10

Pour revenir au portail de tags, notons qu’il y a un palmarès des tags (GIF, LOL, Fashion…), que l’on peut là aussi explorer.

Le dashboard propose également un moteur de recherche de tags.

Succès Tumblr 11

On accède alors directement au dashboard du mot-clé, comme on vient de le voir.

Enfin, une image originale m’est présentée aléatoirement à chaque chargement de page, image avec laquelle je puis interagir (like, reblog ou visite du blog de son auteur).

Succès Tumblr 12

 Spotlight

Succès Tumblr 20

Spotlight est un annuaire des blogs Tumblr. On y navigue par thèmes (ici : business). On peut aussi rechercher les blogs des personnes que l’on connait.

Succès Tumblr 21

On retrouve le procédé qui a fait le succès des réseaux sociaux. Tumblr vous invite à vous connecter à votre webmail (Yahoo!, Gmail, etc.) afin de pouvoir rapprocher les e-mails de vos contacts et ceux de ses comptes. Il peut ainsi vous montrer les blogs de vos « amis ».

Enfin, vous pouvez effectuer une recherche par adresse de blog ou bien identifiant ou e-mail de blogueur.

Succès Tumblr 22

 Paramètres

Succès Tumblr 23

Dans les paramètres de mon compte, je puis :

  • décider d’afficher dans mon Dashboard les articles et les reblogs des auteurs auxquels je suis abonné
  • rendre public les articles que j’ai aimés, qui sont alors accessibles à l’adresse : www.tumblr.com/liked/by/youssefrahoui
  • recevoir des alertes e-mails chaque fois que mes blogs comptent un nouvel abonné, un de mes articles a été reblogué ou que j’ai reçu un nouveau message.

Conclusion

Je suis impressionné par cette sophistiquée mécanique sociale. On y favorise par tous les moyens le rappel du service, la découverte et l’interaction. Ces trois dimensions constituent la « colle sociale » qui unit les blogueurs de la plate-forme. Sa principale vertu est d’attacher autant que possible chaque blogueur et, de fait, chaque nouveau blogueur la renforce. L’effet d’écho et le network effect sont ici clairement recherchés.

Autre chose : la consommation des contenus y est facilitée au maximum avec des accès en un clic. Cela aussi renforce la colle sociale.

Ce qui m’impressionne aussi, c’est que tout cela s’est construit par défaut sans module de commentaires, Like de Facebook, Tweet, etc.

C’est au total une remarquable leçon pour tout entrepreneur du Web : la croissance, ce n’est pas seulement l’acquisition, c’est l’élaboration dès le départ d’une « colle sociale » qui va attacher vos premiers utilisateurs/fans et les promouvoir en ambassadeurs.

Sur ce, je vous laisse : cette analyse, après m’avoir laissé comme honteux de ne l’avoir pas fait (leçon donnée par un gamin de moins de 25 ans !),  m’a donné mille idées pour Madmagz !