Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Workplace vs Yammer : quelles différences ?

Workplace vs Yammer, voici la question qui revient souvent à l’heure de doter son entreprise d’un RSE. Quelles sont les différences entre ces deux solutions ?

Le RSE, ou Réseau social d’entreprise, prend une place de plus en plus prépondérante au sein des organisations. Fluidité des échanges, contacts directs entre les dirigeants et les employés… Le RSE révolutionne la circulation des informations en interne.

Différentes solutions techniques existent, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Parmi les plus utilisées, on trouve Worplace from Facebook et Yammer.

Worplace vs Yammer : deux approches du RSE

La solution Workplace from Facebook, comme son nom l’indique, est proposée par Facebook. Elle présente donc des similarités avec le réseau social, notamment dans son ergonomie et dans les réflexes de navigation.

De son côté, Yammer est en fait la solution de RSE proposée par Microsoft. C’est donc un outil intégré dans la suite Office 365.

Si les possibilités offertes sont assez proches, quelques différences notables existent. Nous avons choisi ici de comparer Workplace vs Yammer en nous concentrant sur les trois fonctionnalités principales d’un RSE.

1) La création de groupes

Les deux outils permettent de créer des groupes thématiques. Il s’agit de réunir au sein d’un même espace les salariés concernés par un projet, ou simplement les membres d’une équipe. Chacun a ainsi accès à la conversation commune, aux informations échangées et aux documents partagés.

Mais à la différence de Yammer, Workplace offre la possibilité de créer des groupes inter-entreprises. Cela facilite ainsi les échanges avec les clients, par exemple. L’outil inclut aussi la possibilité de paramétrer le niveau de confidentialité de chaque groupe, ainsi que les autorisations de publication des membres.

2) Les vidéos

La vidéo est désormais un média incontournable en interne. Elle était surtout informative, elle devient maintenant un canal de communication en direct.

Workplace et Yammer permettent tous deux de diffuser des vidéos en live. Dans les deux cas, les participants peuvent réagir, commenter et discuter entre eux. Pourtant, Yammer semble se concentrer sur une utilisation événementielle (comme des séminaires ou des formations), là où Workplace s’appuie sur la philosophie « réseau social » de Facebook et facilite les interactions entre l’intervenant et les spectateurs

3) Workplace vs Yammer : la question des documents

Lors de la réalisation d’un projet, ou même pour le travail quotidien d’une équipe, pouvoir accéder facilement à la dernière version des documents devient un levier de productivité.

Workplace dispose bien d’une bibliothèque de contenus, mais ceux-ci ne sont pas modifiables en ligne. Les utilisateurs doivent les télécharger puis les uploader à nouveau une fois les modifications effectuées. Si la gestion documentaire est conséquente, il est donc nécessaire pour l’entreprise de se doter d’autres outils en parallèle, comme DropBox par exemple.

À l’inverse, Yammer s’appuie sur les fonctionnalités de la suite Office 365. Il est donc possible d’accéder aux différents types de documents et de les modifier directement en ligne, même depuis un smartphone. Chaque utilisateur a ainsi accès en permanence à la version la plus récente des documents.

La gestion documentaire est donc plus simple sur Yammer, d’autant plus que l’outil dispose d’une interface naturelle avec les autres solutions de Microsoft comme Teams et SharePoint.

Workplace vs Yammer, lequel choisir ?

Le choix de l’un de ces outils par rapport à l’autre dépend donc d’abord de l’utilisation qui va en être faite au sein de l’entreprise. S’agira-t-il avant tout d’un espace de discussion et d’échanges ? Ou sera-il nécessaire que chacun puisse facilement ajouter et modifier les documents ?

Avant toute chose, l’entreprise doit donc définir précisément son besoin. Il ne s’agit pas de se doter d’un RSE simplement parce que c’est une manière de travailler qui se répand. Le déploiement d’un réseau social d’entreprise doit être une réponse à une problématique précise. Faute de quoi, son adoption risque d’être assez faible, quel que soit l’outil choisi.

Entre RSE et culture d’entreprise

Opter pour un outil ou pour l’autre dépend également des habitudes des employés. Certaines entreprises, comme Consolis, considèrent que Workplace sera plus simple à prendre en main grâce à sa ressemblance avec Facebook, que beaucoup de personnes utilisent à titre personnel. D’autres, comme Nestlé, choisissent d’utiliser en parallèle Workplace ET Yammer.

Tout dépend donc du besoin précis de l’entreprise, de ses particularités et des habitudes de ses salariés. Ensuite, l’essentiel réside dans la communication. Il faut accompagner le déploiement du RSE pour que chacun, en interne, voit l’utilité et les avantages que cet outil va lui apporter.

Un projet en communication interne ?

Nos experts sont là pour vous aider, quelle que soit votre demande. Décrivez-nous votre projet et nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais !

agence de communication interne
message envoyé

Restez
informé !

Recevez chaque semaine
le meilleur de l’actu com’interne